L’iPhone est moins sujet aux réparations ou aux dépannages que ses concurrents. Il a en revanche tendance à disparaître beaucoup plus qu’eux…

Iphone 5s blanc et noir

ProtectCell, le spécialiste américain de l’assurance de mobile, a exploité les données de 2 millions de contrats. Ces contrats couvrent la réparation de panne et le remplacement en cas de casse ou de vol. Les conclusions sont sans appel. Si les propriétaires d’iPhone cassent moins leur smartphone et s’ils sont moins concernés par les pannes, ils sont par contre bien plus touchés par les vols que les autres.

ProtecCell utilisateurs d'iPhone moins nombreux que les autres à devoir faire réparer leur smartphone

D’après ProtectCell, les propriétaires d’iPhone sont 46 % moins nombreux à faire appel au remplacement de leur matériel et ce, quelle qu’en soit la raison. Les iPhone sont 11 % moins nombreux a faire l’objet d’une réparation suite à une casse ou à un bris d’écran. L’iPhone serait-il plus résistant qu’il n’y parait ? Un iPhone user serait-il plus soigneux ? La vérité est certainement entre les deux. L’achat d’un iPhone demande un effort économique supérieur, ce qui a sûrement des conséquences sur le soin qu’on lui apporte. Si ProtectCell évoque aussi la « chance », parions que celle-ci a un rôle minime dans l’affaire…

ProtectCell les iPhone users sont moins nombreux à faire réparer leur appareil à cause de casse

Côté vol en revanche, les chiffres s’inversent ! Les propriétaires d’iPhone sont 65 % plus nombreux à s’adresser à ProtectCell pour le remplacement d’un smartphone disparu ! Et le phénomène est en pleine ascension : en 2013, toutes marques confondues, le nombre de procédures de remplacement a quasiment doublé (+90 %) par rapport à 2012 ! Depuis l’arrivée d’iOS 7 pourtant, l’iPhone est doté d’une double protection anti-vol : Localiser mon iPhone et Activation Lock.

Localiser Mon iPhone, ce n’est pas nouveau. Cette fonction qui permet de localiser, de faire sonner ou d’éteindre son iPhone à distance grâce à une connexion Internet depuis n’importe quel appareil (Mac, PC, iPad…) a rendu service à de nombreux propriétaires d’iBidules. Depuis iOS 7, Localiser Mon iPhone est complétée par Activation Lock, une seconde couche sécuritaire qui, après une extinction à distance, exigera, pour permettre de rallumer l’appareil, une connexion avec le compte Apple ID. Autrement dit, un voleur qui voudrait rallumer ou réactiver un iPhone bloqué par Localiser Mon iPhone ne pourra plus se contenter d’un simple code à 4 chiffres. Il devra confirmer le mot de passe du compte Apple ID associé à l’appareil. Idem si une personne mal intentionnée veut désactiver la localisation de l’iPhone.

ProtectCell les iPhone users plus nombreux que les autres à être victimes de vol

Les appareils fonctionnant sous Android ou Windows ne disposent pas d’un tel système de sécurité. Ils sont pourtant bien moins volés que les iPhone. La raison en est relativement simple : ils sont beaucoup moins demandés sur le marché parallèle alimenté par le vol ! À tel point que la hausse des vols d’iPhone devient inquiétante. A San Francisco par exemple, le vol d’iPhone et iPad est en train de supplanter le trafic de crack.