Alors que l’hypothétique iWatch est attendue pour octobre prochain, le très informé analyste Ming-Chi Kuo affirme que des obstacles techniques obligeraient Apple à repousser sa production de masse à novembre…

concept iWatch La fin d’année 2014 devrait être chargée du côté des annonces produits chez Apple. Aux côtés des iPhone 6 et iPad Air 2, la montre (ou bracelet) connectée griffée d’une Pomme doit être dévoilée cet automne. Tous les observateurs prévoient ainsi une Keynote iWatch en octobre, peu après celle qu’Apple aura consacrée aux iPhone 6.

La « feuille de route » serait aujourd’hui remise en cause par des problèmes techniques auxquels Apple doit faire face. Il faut dire que l’iWatch telle qu’on l’imagine embarquerait un écran AMOLED recouvert d’un verre en saphir synthétique courbé. Un « cocktail » technique pour le moins nouveau à Cupertino. Le saphir, matériau difficile à maitriser, n’est pour le moment utilisé que dans le bouton Home de l’iPhone 5s et pour la vitre qui protège l’objectif photo. L’écran de l’iWatch, dont on dit qu’il ferait 2,5 pouces de diagonale, serait ainsi un nouveau challenge un peu plus difficile à relever que prévu. A cela s’ajouteraient des difficultés liées à l’extrême miniaturisation des pièces internes et à l’étanchéification du boitier…

L’analyste en chef de KGI a donc modifié ses prévisions annonçant désormais que la production de masse de l’iWatch ne serait pas lancée avant mi ou fin novembre. Soit 1 ou 2 mois de décalage par rapport aux estimations précédentes. Ce retard, s’il se confirme, aura de sérieuses conséquences sur la disponibilité de la montre… pour les fêtes de fin d’année ! Ming-Chi Kuo prévoit ainsi 3 millions d’appareils commercialisés en 2014 au lieu des 10 millions espérés. Ces difficultés ne remettraient pas nécessairement en cause la keynote espérée en octobre. Mais si vous vous souvenez des difficultés à trouver un iPhone 5s doré au moment de son lancement, attendez-vous à vivre le même scénario… peut-être en pire !