Nous ne sommes qu’au mois de février et pourtant l’iPhone 6 est de toutes les projections. Plutôt crédible, l’agence KDB Daewoo Securities Research vient de proposer une intéressante analyse à ses clients investisseurs.

iPhone 6 de Martin Hajek

Plus de puissance, plus  d’écran, plus d’autonomie… l’iPhone 6 doit être le smartphone de tous les superlatifs. A 8 mois de sa sortie, le futur iPhone fait déjà l’objet de nombreuses rumeurs : écran en saphir synthétique, grand écran d’au moins 5 pouces, reconnaissance d’iris… L’investigation, le probable et l’incertain ont tendance à se côtoyer dans ce genre de prédictions. Dans ce contexte encore flou, l’agence de conseil KDB Daewoo Securities Research vient de publier sa vision du prochain iPhone. Mélange d’intuition, de logique financière et d’informations confidentielles extirpées aux sous-traitants asiatiques, le tableau offert par KDB est fort intéressant, d’autant que ses « visions » se sont déjà vérifiées dans le passé.

Modèles d'iPhone 6 imaginés par KDB

Ce qui est plausible.

Deux écrans plus grands. Entre les rumeurs, les fuites d’informations et les besoins du marché, toutes les voix s’accordent à dire qu’Apple devrait révéler 2 modèles d’iPhone. L’un de 4,7 ou 4,8 pouces et l’autre de 5,5 pouces affirme KDB. Le premier offrirait du Full HD (1 920 x 1 080 pixels) et le second une résolution proche du 2K (2 272 x 1 980). Si une logique évolution de résolution s’impose, cela risque, comme d’habitude, de grincer du côté des développeurs qui seront obligés de modifier l’affichage de leurs applications. D’un autre côté, Apple ne peut plus longtemps ignorer une demande grandissante d’écrans plus grands surtout si elle veut sérieusement conquérir l’Asie. KDB ne dit pas si Cupertino gardera un « petit » écran à son catalogue même si le visuel de son tableau arbore bien 2 « petits » modèles. En revanche, le cabinet évoque des écrans IGZO (meilleure résolution, moins de consommation, meilleur angle de vision…) ce qui est tout à fait probable au regard du partenariat qui allie Sharp (1er à avoir commercialisé la techno) et Apple.

Un processeur A8 64 bit. Dans la mesure ou l’iPhone est historiquement l’ambassadeur des meilleures technologies mobiles d’Apple, rien d’étonnant à ce que l’iPhone 6 offre un nouveau processeur. Reste l’épineux problème de l’autonomie, mais un écran plus grand (4,7 et 5,5 pouces) et moins gourmand (IGZO) peut largement le compenser.

16, 32, 64 et 128 Go de capacité. L’apparition d’un modèle 128 Go est tout à fait crédible. Avec l’explosion de la vidéo HD, des jeux et du nombre d’applications disponibles, les besoins d’espace évoluent. L’iPad propose déjà cette capacité. L’iPhone 6 et son écran plus large permettrait sans doute d’augmenter ses capacités d’emport.

Un capteur de 8 millions de pixels à l’arrière et 3,2 MP en façade. Des informations internes auraient confirmé le statu quo du capteur de l’iPhone. En tout cas au niveau du nombre de pixels disponibles car selon ces mêmes informations, Apple augmenterait à nouveau la sensibilité du capteur. La qualité des photos s’améliorerait : basse lumière et bougé seraient donc moins générateurs de bruit et de flous.

Ce qui est étonnant.

Le tableau de KDB Daewoo Securities Research évoque iOS 7.2. Etonnant quand on jette un oeil sur le calendrier des annonces d’Apple. Cupertino a en effet l’habitude d’annoncer son nouvel OS lors de la WWDC qui a généralement lieu en juin. Avec une sortie en septembre (KDB annonce une sortie entre le second et le troisième trimestre), l’iPhone 6 devrait logiquement adopter un iOS 8 annoncé 3 mois auparavant !

Une batterie de 1 800 mAh. S’il y a un reproche unanimement fait à l’iPhone, c’est son manque d’autonomie. Il faut dire que sa batterie n’a que très peu évolué depuis le premier iPhone. C’est la gestion de l’autonomie (par l’OS, les applications, l’écran…) qui a compensé ce manque d’évolution. Il faut dire qu’avec seulement 4 pouces (depuis l’iPhone 5) de diagonale, le smartphone Pommé limite la taille d’une batterie qui épouse la quai-totalité de la surface de l’écran… L’iPhone 5s propose 1 570 mAh, ce qui s’avère insuffisant ! Un passage à 1 800 mAh compenserait certainement la consommation d’un plus grand écran et la présence d’un processeur plus puissant. Mais les consommateurs et futurs clients demandent plus que ça ! Le défi désormais est d’offrir à l’iPhone une autonomie de plus de 24 heures… Il faut cependant garder à l’esprit qu’un écran IGZO, un processeur A8 gravé à 20nm (contre 28 pour l’A7) et un iOS 8 encore amélioré peuvent faire des miracles côté consommation… Qui vivra verra !

Comparatif iPhone 6 Galaxy S5 par KDB

KDB s’est plié à un comparatif avec le futur Galaxy S5 qui devrait être dévoilé fin février…