Alors que les queues se formaient encore samedi et dimanche devant certains Apple Store, Cupertino annonce avoir battu un nouveau record des ventes pour un lancement de produit.

Queue devant Apple Store - lancement iPhone 6

Chaque année, le communiqué est particulièrement attendu des investisseurs du Nasdaq. Le chiffre des ventes d’iPhone dans les 3 premiers jours de commercialisation donne une idée du succès du nouvel appareil. Cette année encore, la firme californienne est assez fière d’annoncer qu’avec 10 millions d’iPhone vendus en trois jours, c’est un nouveau record qui vient de tomber.

Apple ne communique jamais sur la ventilation des ventes. On ne connait donc pas la part que chacun des modèles représente dans ces 10 millions d’unités vendues. On savait qu’avec 4 millions de pré-commandes en 24 heures, les iPhone 6 et iPhone 6 Plus étaient promis à un joli démarrage. Mais avec 10 millions de vente en 3 jours, Apple dépasse le score historique établi par l’iPhone 5s / 5c qui s’était arraché à 9 millions d’exemplaires sur le même laps de temps l’année dernière… « Les ventes d’iPhone 6 et iPhone 6 Plus dépassent nos espoirs, nous ne saurions être plus heureux (…) », a déclaré Tim Cook.

Distribution d'iPhone 6

Les chiffres sont d’autant plus encourageants qu’ils ont été atteints sans que les appareils soient commercialisés en Chine. La mise sur le marché des nouveaux iPhone a dû y être reportée pour des raisons administratives mais on le sait, le pays représente un véritable relai de croissance pour Apple.

L’année dernière, les iPhone 5s et 5c commercialisés à 9 millions d’exemplaires en 3 jours avaient déjà dépassé les chiffres de l’année précédente. En 2013, les ventes avaient pu être encouragées par la sortie de deux modèles dont l’un, le 5c, inaugurait une inédite moyenne gamme. En 2012, l’iPhone 5 avait, à l’occasion lui aussi d’un nouveau record, été expédié à 5 millions d’exemplaire durant le « week end » de lancement (2 millions de pré-ventes).

Cette année, ce sont deux appareils haut de gamme qui ont été présentés. Les prix ne semblent donc pas avoir représenté un trop gros obstacle… Il faut dire que les toutes nouvelles diagonales de l’iPhone, 4,7 et 5,5 pouces, ont tout pour attirer les nombreux propriétaires d’iPhone 4 et 4s, très nombreux à l’échelle de la planète. Il faut aussi compter sur de nombreux Android users qui pourraient être 35 % à considérer l’iPhone 6 comme une réelle alternative à leur smartphone actuel…

Enfin, il est difficile de mesurer le chiffre d’affaires que ces 10 millions de vente représentent. Les iPhone 6 et 6 Plus sont disponibles entre 709 et 1 019 euros (tarif de vente au détail) dans leur version débloquée mais il faut aussi compter sur les ventes réalisées par des opérateurs qui subventionnent fortement le smartphone.

GIF shut_up_and_take_my_money

Apple pourrait avoir prévu 80 millions de ventes d’ici fin 2014. Du côté des marchés, l’objectif consensuel se situe plutôt autour de 60 millions. Un objectif qui sera certainement atteint, fêtes de Noël obligent. L’iPhone 6 devrait de surcroit être disponible dans 20 pays supplémentaires dès vendredi tandis que près de 115 nations doivent commercialiser le smartphone Pommé avant fin 2014.

La qualité de la chaîne d’approvisionnement devrait, quant à elle, être déterminante. Comme nous l’évoquions hier, les stocks sont au plus bas et s’offrir un iPhone 6 Plus relève actuellement du parcours du combattant…