Alors qu’Apple doit finaliser le rachat de Beats Electronics d’ici le 1er août, le New York Post rapporte que 200 salariés devraient être licenciés à l’occasion du regroupement des deux sociétés.

Licenciement

Selon les informations du New York Post, tous les salariés de Beats Electronics ont reçu un courrier leur signifiant leur transfert dans les locaux d’Apple. Mais 200 de ces transferts sont associés… à une date de fin de contrat. Alors qu’Apple vient de débourser 3 milliards de dollars pour s’offrir Beats, la société de Jimmy Iovine et Dr. Dre devrait ainsi perdre 40 % de ses effectifs.

C’est le genre de dommages collatéraux fréquents dans ce type d’opération. Si Beats Electronics peut désormais se reposer sur la puissance financière, le réseau de distribution et les services d’Apple, le spécialiste du casque fashion et de la musique en streaming devra d’abord en passer par une étape assez désagréable : l’élimination des doublons. Les services de support, les ressources humaines ou encore les services financiers et administratifs seront les premiers touchés par la vague de licenciements qui devrait laisser sur le bord de la route 40 % (200 salariés) des effectifs de Beats…

Jimmy Iovine, Dr. Dre mais aussi Trend Reznor (Directeur artistique de Beats et leader du groupe NIN), Luke Wood et Ian Rogers (Directeurs musicaux) ont, eux, déjà rejoint les forces d’Apple.

locaux de beats electronics

Les jolis locaux de Beats vont être abandonnés…