Alors que Beats Electronics est en cours d’acquisition par Apple, la société Bose attaque le fabricant de casques « branchés » pour le viol de cinq brevets relatifs à son système de réduction de bruit.

Bose QuietConfort avion

Pionnier dans le domaine, la société Bose s’est fait une véritable réputation avec son système QuietConfort, un dispositif capable d’annuler les bruits venant de l’extérieur. Les grands adeptes de l’avion ou du train en sont fans. Mais alors que Bose développe sa solution maison depuis 1978, améliorant son efficacité d’année en année, de nombreux concurrents se sont eux aussi mis à la réduction de bruit.

Parmi eux, on retrouve Beats avec les modèles Beats Studio filaire et Bluetooth. Selon Bose, ces modèles ne violent pas moins de 5 brevets lui appartenant. Ainsi, dans une plainte déposée auprès d’un tribunal du Delaware, Bose réclame des dommages et intérêts en rapport avec les ventes déloyales de Beats (pas de chiffres avancés), l’arrêt de la production du matériel mis en cause, le retrait de la vente de ces derniers dans le monde et le remboursement des frais de justice.

Alors qu’Apple vient d’acquérir Beats Electronics pour 3 milliards de dollars, c’est maintenant aux avocats de Cupertino d’entrer en action. Le timing est pour le moins heureux pour Beats qui peut désormais s’appuyer sur une armée juridique largement aguerrie à ce genre de difficulté… On ne sait évidemment pas encore où mènera ce nouvel épisode judiciaire mais si tout cela devait s’envenimer, on peut se demander ce qu’il adviendra des excellentes relations commerciales qui lient Apple et Bose depuis plusieurs années. Les produits du spécialiste de l’audio sont en effet extrêmement bien représentés dans tous les Apple Store (physiques et en ligne)…