Selon une étude de la Royal Bank of Canada, le grand écran de l’iPhone 6 pourrait attirer un propriétaire de smartphone Android ou Windows sur trois. Un vrai raz-de-marée en perspective…

Concept de la Gamme iPhone 5 et 6 et iPad

La Royal Bank of Canada a interrogé 4 000 consommateurs propriétaires de smartphone. Les résultats révèlent une tendance intéressante pour l’avenir d’Apple. En effet, 35 % de ceux qui pensent acheter un smartphone concurrent à Apple sont prêts à changer d’avis si l’iPhone propose un écran plus grand ! Un prix supérieur de 100 dollars par rapport à l’iPhone 5s ne serait même pas un obstacle selon les répondants qui considèrent le grand écran comme une vraie valeur ajoutée.

35 pourcent des android users intéressés par iPhone 6

D’une manière plus générale, l’autonomie de la batterie reste le premier facteur de renouvellement. L’iPhone 5s est considéré comme trop faible de ce point de vue. Mais avec un boitier plus grand, une puce moins gourmande, un OS toujours plus optimisé et un écran plus économe, l’iPhone 6 pourrait répondre aux attentes des 33 % de répondants qui considèrent ce critère comme déterminant dans leur futur choix. Juste derrière, arrive la taille de l’écran considéré comme prioritaire par 23 % des personnes interrogées. L’amélioration du processeur attire l’attention de 18 % des répondants.

Aux États-Unis pourtant, le premier déclencheur d’une mise à jour matérielle reste la fin du contrat d’engagement. Les forfaits de 2 ans y sont très populaires et continuent de déterminer les cycles de renouvellement. Le phénomène n’empêche pas les consommateurs de s’intéresser plus que jamais aux nouveautés. Ainsi, 74 % des personnes interrogées par la RBC disent être attentives aux futures annonces d’Apple. 40 % reconnaissent que la nouvelle génération d’iPhone pourrait les pousser à renouveler leur terminal.

En France où un consommateur sur deux a un forfait sans engagement, la situation est différente. Renouveler un appareil proposé entre 700 et 900 euros par ses propres fonds rend la démarche plus difficile la réservant aux plus fortunés (et aux plus fans). Cependant, il ne faut pas négliger l’attractivité de la marque qui fait des miracles ! Les analystes financiers en sont conscients et tous prévoient déjà le succès phénoménal de l’iPhone 6. Alors que l’action AAPL tourne autours de 90 dollars, les notes rédigées à l’attention des investisseurs font toutes état d’une très sensible hausse du titre désormais évalué entre 97 et 108 dollars soit une hausse de 7 à 20 % d’ici fin 2015 !