Si l’iWatch reste une hypothèse d’analyste (qui serait en cours de fabrication), le fait est qu’Apple tente de déposer le nom dans tous les pays du monde. Et ça, le géant Swatch ne le veut pas !

Swatch

Nick Hayek, le PDG de Swatch, a beau ne pas croire au potentiel de la montre connectée, il n’est pas pour autant prêt à se laisser marcher sur les pieds ! Selon lui, la marque iWatch qu’Apple dépose un peu partout dans le monde, est trop proche de Swatch et de iSwatch, deux noms qui appartiennent au groupe suisse. On apprend ainsi par l’intermédiaire d’une déclaration de Serena Chiesura, responsable de la communication de Swatch, que le géant suisse lancera une procédure contre Apple dans tous les pays où la marque est présente.

Les deux groupes n’iront peut-être pas jusqu’au procès. Avant tout, Apple pourrait profiter de sa puissance financière pour tenter de passer en force. Malgré sa notoriété mondiale, Swatch est 17 fois plus petit qu’Apple en termes de chiffre d’affaires (10 milliards de dollars en 2013). D’autre part, Swatch a récemment renoncé à la guerre totale face à Ice Watch (marque à laquelle on pouvait reprocher de profiter d’une prononciation proche de Swatch pour asseoir une notoriété basée sur la confusion) préférant mettre sur pieds un accord financier laissant les deux parties exister.