Apple pourrait rapidement arriver sur le marché du paiement mobile. iPhone, compte iTunes, Passbook, iBeacon et TouchID sont taillés pour s’imbriquer au centre d’un formidable système de paiement.

doigt sur le Touch ID

La conférence de presse qui a suivi l’annonces des chiffres trimestriels d’Apple a été l’occasion de relancer de vives rumeurs autour du paiement mobile. Depuis des années, Cupertino semble négliger tout un pan de l’économie numérique, refusant notamment d’adopter le NFC qui devait être la porte d’entrée vers la carte bleue virtuelle. D’une part, Apple fourbit secrètement les armes qui lui permettront de se lancer sur ce marché à point nommé. D’autre part, l’échec partiel du couple Smartphone-NFC tend à faire penser qu’Apple a bien fait d’ignorer une techno qui n’était pas mûre tant pour le paiement que pour tout autre chose d’ailleurs…

Il y a quelques jours, le Wall Street Journal rapportait qu’Apple était en pourparlers avec des industries de biens et services autour du paiement depuis ses appareils mobiles. L’enjeu : pouvoir acheter une tenue vestimentaire, une semaine de nourriture ou bien un voyage de vacances rien qu’en dégainant un iPhone ou un iPad au sein d’un grand magasin, un hypermarché ou une agence de voyages… Les journalistes Douglas MacMillan et Daisuke Wakabayashi y racontaient aussi que Jennifer Bailey, en charge des achats online chez Apple avait été parachutée sur un nouveau projet : la mise en œuvre du paiement mobile à partir des technos maison. Cette promotion interne aurait eu lieu après qu’Apple a tenté de recruter des experts en externe.

Avec un tel projet, Apple viendrait chasser sur le terres de PayPal (propriété d’eBay), de Stripe ou encore de Square. En France, la solution de Lydia offre elle aussi un confort de paiement très intéressant.

Tim Cook

Hier, à l’occasion d’une conférence de presse dédiée aux chiffres trimestriels d’Apple, Tim Cook a « avoué » s’intéresser de près aux paiement mobile que ce soit pour des achats en ligne ou physiques. Le CEO d’Apple a même précisé que la technologie de reconnaissance d’empreintes (TouchID) s’inscrivait dans la logique du paiement depuis un appareil mobile. En réalité, le TouchID n’est peut-être que la dernière pièce d’un puzzle bientôt assemblé.

Avec iTunes et dans une moindre mesure iBooks, Apple a réussi à générer près de 750 millions de comptes associés pour une bonne part d’entre eux à une carte bleue… C’est la première pièce du puzzle. Avec Passbook, encore assez peu utilisé dans nos contrées, l’iPhone dispose d’un espace dédié aux cartes de fidélité qui, à leur manière, doivent encourager l’acte d’achat. C’est la seconde pièce du puzzle. iBeacon, la technologie de positionnement capable de notifier un appareil mobile (iOS ou autre) quand il détecte sa présence alentours est en cours de déploiement dans les Apple Store. Le système permet à un espace commercial de proposer des offres promotionnelles ou des informations en tout genre à la personne qui passe à proximité d’un produit ou d’un service qu’on veut mettre en avant. C’est la troisième pièce du puzzle. La reconnaissance d’empreintes qui équipe l’iPhone 5s est un formidable moyen de s’affranchir du mot de passe qui avait coutume de servir de sésame que ce soit pour déverrouiller l’appareil ou bien pour payer une application, un film ((iTunes Store) ou un livre (iBooks). « Les gens adorent la simplicité et l’élégance de TouchID quand il s’agit de payer », précise Tim Cook. Le TouchID… c’est la dernière pièce ce puzzle…

Touch ID

TouchID, la dernière pièce du puzzle…

Reste à mettre en place les partenariats adéquats avec les vendeurs de biens et services, qu’ils soient Pure Players ou magasins physiques. Le saviez-vous ? Il est aujourd’hui tout à fait possible d’acheter un produit dans un Apple Store simplement en dégainant son iPhone. Un scan du code barres et hop, c’est votre compte iTunes qui débite la carte ! Pas besoin de vendeur ni de caisse, le ticket est envoyé par mail… Même s’il y a encore quelques limitations (achat d’un seul produit autorisé…), Apple a son propre terrain d’expérimentation.

Une expérimentation qui pourrait toucher à sa fin et laisser sa place à un vaste déploiement sur plusieurs centaines de millions d’appareils…

Apple Store : le système EasyPay permet de régler un achat sans passage à la caisse…

Système easypay dans un apple store