En Grande Bretagne, une étude de l’éditeur de l’application Photo IceCream révèle que 91% des iPhone anglais possèdent au maximum 16Go d’espace ! Un résultat étonnant qui explique pourquoi de nombreux utilisateurs se retrouvent à cours de mémoire au quotidien.

iPhone 5c gamme

L’éditeur de l’application IceCream s’est penché sur les usages photos des abonnés à Telefonica/O2, opérateur mobile qui officie en Grande Bretagne. Le questionnaire qui focalisait sur l’usage des appareil et bibliothèque photos de l’iPhone, révèle des informations étonnantes. Selon IceCream, 91% des propriétaires d’iPhone possèdent un appareil de 8 ou 16Go. Un espace plutôt réduit qui réserve forcément quelques surprises à l’usage.

part des utilisateurs qui rencontre un problème d'espace de stockage avec l'iPhone - Etude IceCream

Ainsi, 22% des répondants ont avoué rencontrer un problème d’espace au moins une fois par mois, 12% une fois par semaine et 8% une fois par jour. Il faut dire qu’avec 8 ou 16Go d’espace, l’iPhone est rapidement limité. Avec des photos et des vidéos de plus en plus lourdes, l’espace nécessaire au stockage des médias va crescendo. Quant aux applications, plus riches, mieux définies, elles ont tendance à gonfler elles aussi selon les constations de ABIresearch. L’OS d’Apple n’est pas moins mis en cause. iOS 8 demandait 4,6 Go d’espace libre pour une mise à jour OTA (Over The Air). Une procédure inaccessible pour un appareil de 16Go qui accueille un millier de photos, quelques vidéos, une petite centaine d’applications dont certaines sont gourmandes (Facebook, GPS hors ligne,…) et une bibliothèque musicale d’une ou 2 centaines de morceaux.

Avec sa nouvelle génération d’iPhone, Apple a renoncé aux appareils n’accueillant pas plus de 8Go d’espace. C’est heureux à l’heure de la vidéo 1080p ! Mais au-delà d’un problème d’espace, les conclusions de l’étude menée par IceCream posent la question de l’entrée de gamme de la Pomme. La logique tarifaire des iPhone repose sur un unique facteur : le stockage. Pour entrer à moindre frais dans l’univers du smartphone d’Apple, le client n’a pas le choix. Seuls les appareils ne dépassant pas 8 ou 16 Go de mémoire sont à portée des plus petites bourses. Mais pour 400 euros (iPhone 5c 8 Go) ou 700 euros (iPhone 6 16 Go), l’expérience utilisateur, si chère à Apple, se retrouve rapidement entachée de frustration. Rien de plus désagréable en effet que de se retrouver avec un appareil à la fluidité douteuse ou bien incapable de prendre une photo ou encore incompatible avec une mise à jour sans fil pour cause d’espace trop réduit.