Spécialiste du marketing mobile, AppLovin dévoile quelques unes des observations qu’il a relevées autours des iPhone 6 et 6 Plus. On en apprend ainsi beaucoup sur la façon dont l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus se répartissent le marché.

iPhone 6 Vs iPhone 6 Plus

Plusieurs indices laissent penser que l’iPhone 6 se vend mieux que son grand frère, l’iPhone 6 Plus. Mais si le marché est curieux de connaitre le ratio des ventes qui caractérise la double gamme d’iPhone 6, c’est qu’Apple explore un nouveau territoire. En toute logique, chacun cherche à savoir si la nouvelle stratégie d’Apple est payante.

Grâce à l’observation de millions d’appareils répartis dans le monde (25 milliards de requêtes publicitaires par jour), la société AppLovin dispose de données qui lui permettent de visualiser la façon dont l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus se partagent les ventes d’Apple. Le graphique reproduit ci-dessous révèle ainsi qu’il y a dans le monde 8 iPhone 6 pour 2 iPhone 6 Plus. Il s’agit d’une moyenne qui cache 2 grandes tendances. Dans les pays asiatiques, la phablette d’Apple se vend presque deux fois mieux qu’en Occident. Seule exception à la règle : la Corée du Sud. Fief de LG et de Samsung, ce pays reste un peu plus fidèle aux géants locaux.

répartition iPhone 6 - iPhone 6 Plus - AppLovin

Aux États-Unis, en Allemagne, en Australie, en Norvège et au Canada, le rapport moyen de 1 iPhone 6 Plus pour 4 iPhone 6 (rapport 80/20) est plus ou moins respecté. Mais en Chine, au Vietnam, au Japon et aux Philippines, la situation est sensiblement différente. Dans ces zones du monde, l’iPhone 6 Plus connait un grand succès. La phablette pommée s’y adjugerait entre 35 et 37% de la nouvelle gamme.

Une question reste toujours en suspens. L’iPhone 6 Plus aurait-il une plus grande place dans ce ratio si sa disponibilité était plus importante. Quel que soit le pays, il reste toujours très compliqué de trouver un iPhone 6 Plus en magasin. A quelques jours de Noël, les délais de livraison du grand iPhone s’allongent encore sur l’AppStore !

Une fois que Cupertino aura réussi à rendre sa phablette aussi disponible que son smartphone, le taux d’adoption de l’iPhone 6 Plus augmentera sans doute mais pas au point de rejoindre les volumes de l’iPhone 6. Ce qui est sûr en revanche, c’est que depuis sa sortie, l’iPhone 6 Plus rencontre un succès inattendu qui, à court et moyen termes, jouera en faveur des revenus de la firme californienne.