Une étude européenne du Cabinet Forrester estime que d’ici 4 ans, près de la moitié des transactions du e-commerce se feront depuis un appareil mobile.

Achat depuis un iPad - e-commerce

C’est sur 7 pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays Bas, Espagne, Suède et Royaume-Unis) que Forrester Research s’est penché pour découvrir que les appareils mobiles sont peu à peu en train de voler la vedette au bon vieil ordinateur de bureau quand il s’agit de faire des achats sur le Web. iPad ou pas, le marché de la tablette est arrivé à maturité grâce à des appareils qui offrent une expérience utilisateur satisfaisante. Ainsi, d’ici à 2018, la tablette devrait à elle seule capter 39 % des transactions dans le secteur de l’e-commerce pour un volume de 113,3 milliards d’euros. Ce chiffre atteindrait 142 milliards d’euros si l’on considère les tablettes, phablettes et smartphones dans leur ensemble. En 2014, ces 3 familles d’appareils mobiles devraient générer 43 milliards d’euros en achats divers sur le Web.

À quelques jours des achats de Noël, ces chiffres sont de bon augure pour un iPad qui s’est révélé l’année dernière le roi des achats à distance sur cette période cruciale pour le commerce en ligne. En 2013, selon IBM Research qui a observé 800 sites de e-commerce, 23 % des achats de Noël effectués en ligne l’ont été depuis un terminal iOS. Android n’ayant capté que 4,6 % de ce type d’achats. Selon cette même étude, un client iOS a dépensé le double de son alter ego chez Android : 93,94 dollars contre 48,10 dollars.

Toutes ces informations devraient attirer l’attention des commerçants en ligne qui ont tout intérêt à soigner leur site mobile et plus encore l’expérience des iOS users.