Avec le lancement de l’Apple Watch, les vendeurs de l’Apple Store vont devoir évoluer. Leur discours ressemblera davantage à celui d’un spécialiste de la mode qu’à celui d’un fondu de technologie.

Apple Watch sur top modèle - mode

Le site 9To5Mac a mis la main sur la procédure de vente que les conseillers de l’Apple Store devront suivre quand ils prendront en charge un client intéressé par l’Apple Watch. Les documents révèlent un processus particulier qui fera passer les vendeurs pour des spécialistes de la mode.

Les fiches d’aide mises à disposition des vendeurs encouragent ceux-ci à créer une relation de confiance dès le début de la vente en prenant en compte les qualités vestimentaires et objectifs stylistiques du client. A partir de là, le vendeur pourra avoir un comportement similaire à celui d’un conseiller mode : compliment sur un style, conseil d’association de couleurs et de matières (par rapport à ce que le client porte déjà) ou encore commentaire sur les choix faits par les clients précédents. Dans cette phase de vente, Apple tient à ce que le « facteur prix » ne vienne pas interférer le choix. Un consommateur étant souvent prêt à payer plus cher pour un ensemble (boitier + bracelet) s’il considère que c’est celui qui lui va le mieux.

Skateur avec Apple Watch

Pour aider ses forces de vente, Cupertino a élaboré un certain nombre de fiches correspondant à différents profils de clients. Du serveur de restaurant trendy qui cherche un look pour le travail et ses sorties à la jeune femme au budget serré qui n’a pas porté de montre depuis des années (voir fiche ci-dessous). Les dernières recrues de marque d’Apple, Angela Ahrendts (Burberry), Paul Deneve (Saint Laurent), Patrick Pruniaux (TAG Heuer) ou Jacob Jordan (Louis Vuitton) ne sont certainement pas pour rien dans le programme de transformation auxquelles doivent se soumettre les vendeurs de l’Apple Store.

Fiche conseil vente Apple Watch

Sur la forme, la vente de l’Apple Watch est extrêmement encadrée, comme pour n’importe quel produit Apple. Le vendeur devra d’abord s’assurer du niveau de connaissance que le client a de la montre (comment il en a entendu parler, quelle fonction en attend-il,…) avant d’aborder le chapitre iOS. L’Apple Watch n’étant compatible qu’avec iOS 8.2 et suivants, il sera peut-être question pour le futur acquéreur de changer d’iPhone. Ce n’est qu’ensuite que la « phase mode » (lire plus haut) pourra commencer.