C’est à partir de 18 heures que nous en saurons d’avantage sur l’Apple Watch. Mais à quelques heures de la keynote de Tim Cook, de petites informations fusent de toutes parts, révélant quelques secrets sur la montre.

Apple Watch acier avec Leather Loop

Ce que l’on sait déjà

On sait depuis septembre 2014 que l’Apple Watch sera disponible dans 3 gammes (Apple Watch, Apple Watch Sport et Apple Watch Edition) qui seront déclinées dans une large grille tarifaire qui dépendra de la taille (32 et 48 mm), du métal (aluminium, acier inoxydable, or) du boîtier mais aussi du choix, forcé ou pas, du bracelet.

On sait en outre que la montre devrait résister à la douche voire à quelques brasses, qu’elle n’accueillera dans un premier temps que les applications imaginées par Apple et que son autonomie ne devrait pas dépasser la journée. Enfin, il est désormais entendu que si l’Apple Watch autorise une infinité de fonctions, elle est dans un premier temps présentée comme un accessoire triplement qualifié : bijou tendance, assistant santé/bien-être et système de paiement sans contact.

Nouvelles informations

À quelques heures de la keynote qui sera consacrée à la première montre connectée d’Apple, les rumeurs montent d’un cran.

Des bracelets de XS à L et une personnalisation du boitier ?

Si une trentaine de bracelets semble bien prévue au lancement, il se pourrait que chaque modèle soit disponible dans plusieurs tailles. Quelques indices relevés par Engadget laissent penser que les bracelets « Sport » et « Leather Loop » seront concernés par cette caractéristique.

A 7min24s, le sigle M/L inscrit sous le bracelet trahit peut-être l’existence de différentes tailles

D’autre part, le site iPhonote dit avoir appris de ses sources qu’Apple proposera la gravure personnalisée du boîtier de la montre. Comme un iPhone ou un iPod Touch, l’Apple Watch pourra accueillir une petite phrase gravée dans sa matière. L’espace disponible étant rare sur la montre, on imagine que la (très) courte phrase prendra place autours des capteurs du boîtier, à moins qu’une partie du texte institutionnel ne disparaisse. Cette option pourrait ne pas être proposée dès la première vague de commercialisation mais il semble naturel qu’une montre-bijou ne soit pas moins éligible à la gravure personnelle qu’un iPhone.

Les capteurs sur Apple Watch

Une autonomie encore améliorée

L’autonomie est le grand mystère de l’Apple Watch. Et pour cause ! Lors de la première présentation de la montre, en septembre 2014, les ingénieurs d’Apple travaillaient encore dur à son optimisation. En janvier 2015, selon les sources de 9To5Mac, l’Apple Watch ne disposait que de 19 heures d’autonomie. Et pas plus de 2 à 4 heures en utilisation intensive ! Dans le même temps, Tim Cook précisait que sa montre exigeait une recharge quotidienne. Selon Techcrunch qui dispose de sources à Cupertino, Apple aurait sensiblement amélioré la situation depuis ! Ainsi, avec un usage « normal » (consultation de l’heure, notification, veille,…), l’Apple Watch devrait finir sa journée avec 25 % d’autonomie. L’usage intensif, lui, autoriserait désormais 5 heures d’autonomie. Quant à la recharge, elle ne devrait demander que 2 heures.

Batterie sur Apple Watch (simulation)

Toujours au chapitre de l’autonomie, on apprend que la montre cesse de recevoir messages et notifications quand elle n’est pas attachée au poignet de son propriétaire. Une astuce qui s’ajoute au mode « économie d’énergie » qui permet à l’utilisateur de réduire les fonctions de sa montre pour pouvoir bénéficier de l’heure jusqu’au bout d’une longue journée. Ce mode serait par ailleurs automatique en-deçà des 10 % de batterie.

Un stockage de 8 Go et plus ?

Aucune application tierce ne pourra dans un premier temps venir compléter celles qu’Apple aura physiquement installées sur la montre. Cela n’empêchera pas l’Apple Watch d’accueillir quelques données personnelles. Un certain nombre de morceaux de musique pourra accompagner le joggeur tandis que quelques photos auront droit de cité dans la mémoire de la tocante. Une mémoire de 8 Go qui pourrait faire l’objet d’une déclinaison plus musclée.

Une ergonomie prometteuse ?

L’Apple Watch inaugure un nouveau type d’écran sensible à la pression (Force Touch). Cette information, officiellement donnée par Tim Cook l’année dernière, est désormais complétée d’un retour d’expérience tout droit sorti du Campus d’Apple. Selon les heureux testeurs de la montre, celle-ci se montrerait particulièrement sensible et précise au toucher rendant facile l’interactivité qui se fait parfois à travers de minuscules icônes. Pour rester dans l’expérience utilisateur, Matthew Panzarino de Techcrunch précise qu’à l’usage, l’interface d’accueil, un peu déroutante avec ses petits cercles un peu fouillis, se révèle très pratique. La « barre inférieure » réunissant les Applis préférées sous iOS prend, dans l’interface de la montre, la forme d’un « cercle extérieur » naturel. À voir…

Doigt posé sur Apple Watch

De façon assez surprenante, Panzarino rapporte également que si la montre change la façon de consulter une notification, elle donne aussi envie de dépasser la simple consultation d’informations courtes et rapides. Les testeurs auraient ainsi ressenti l’envie de lire des contenus plus longs, rebutés par la nécessité de sortir leur iPhone après avoir pris connaissance d’une info/notification sur leur Apple Watch. Voilà un phénomène qui pourrait inciter les éditeurs de contenus à adapter leurs informations de façon à ce qu’elles soient « consommables » depuis un si petit écran (si Apple les y autorise).

Apple Watch et iPhone 6

Parmi les porteurs de l’Apple Watch, l’iPhone aurait d’ailleurs connu une certaine « mise à l’écart » assez marquée. Les témoignages reçus par Panzarino confirment que la gestion d’une notification y est bien plus agréable que sur l’iPhone. Un simple mouvement de poignet suivi d’une tape sur la montre remplace de façon heureuse la consultation de l’iPhone qui demande bien plus d’efforts : recherche de l’appareil, prise en main, sortie éventuelle de sa pochette, consultation, déverrouillage, interaction puis rangement. Sans compter les risques encourus dans certains lieux publics (métro, quai de gare,…). Le phénomène est tel qu’un témoin a déclaré ne quasiment plus toucher à son iPhone de la journée.

Voilà un élément marketing qui pourrait bien être utilisé par Apple : l’Apple Watch vous fait gagner du temps !

Rendez-vous ce soir !

On en saura d’avantage ce soir. Tim Cook devrait revenir en détails sur tous les éléments qui composent les rumeurs de ces derniers jours. Parions qu’il aura su garder secrètes quelques surprises qui finiront de donner à l’Apple Watch le côté « must have » qui caractérise si bien les produits griffés d’une Pomme.