Tout le monde, opérateurs, médias, gouvernement, attendait un nouveau record de SMS pour le Nouvel An. Pourtant, c’est bien une baisse du nombre de ces messages qui semble se profiler.

iphone-5-text-message-sms

C’est un peu la valse des chiffres ces deux derniers jours quand on évoque le nombre de SMS ou MMS expédiés entre le 31 décembre 2013 et le 1er janvier 2014. Si Fleur Pèlerin se fendait d’un communiqué  hier se félicitant des 300 millions de messages envoyés entre 21h et 2h du matin (les chiffres de Free n’étant pas inclus), il semble bien que les constats à froid soient un peu plus décevants.

120 millions de SMS et 4,3 de MMS pour Orange, 110 millions de SMS et 4,6 millions de MMS pour SFR, 62 millions de SMS et 2,4 millions de MMS pour Bouygues Telecom. Tel était le pointage à 5h du matin le 1er janvier 2014. Soit un peu plus de 300 millions de messages. Un résultat en légère baisse par rapport à 2013 mais qui laissait présager que le milliard de SMS/MMS serait encore une fois dépassé (1,4 milliards l’année dernière).

Manque de chance, si aucun chiffre définitif n’est encore disponible, la tendance semble refléter un essoufflement sensible des SMS et MMS. Sur BFM TV, Stéphane Soummier annonce 700 millions de messages pour le Nouvel An 2014 : plus de 50 % de chute ! En Belgique, les 3 gros opérateurs, Proximus, Mobistar et BASE, annoncent des chiffres en baisse mais contrebalancent ces « mauvais » résultat avec des usages data en forte hausse.

Capture d’écran 2014-01-02 à 10.27.46

Le phénomène est sans doute identique en France : les réseaux sociaux (Facebook, Twitter,…) permettent de transmettre un message à toute sa Communauté en même temps. Pratique ! Il faut compter aussi avec le succès phénoménal de services de messagerie qui ne passent pas par le réseau téléphonique mais par le réseau data. On parle ici de iMessage pour les détenteurs d’iPhone mais aussi de services trans-plateforme comme BBM, Snapchat, WhatsApp, ChatON, Viber et d’autres… Cette tendance générale est ressentie en Suède depuis… Noël 2011 !

Le SMS va-t-il disparaître ? Avec l’explosion du smartphone et le développement des communautés, parions que les SMS et MMS n’ont pas fini de souffrir. Mais n’oublions pas que si on parle beaucoup de smartphone sur les sites et blogs de nouvelles technos, le feature phone a encore un taux de pénétration de plus de 60 % en France. Moins à l’aise avec les services data et les applications communautaires, ces téléphones « à l’ancienne » vont, encore quelques années, supporter un format de message qui vient de fêter ses… 21 ans.