Si Android continue de prendre des parts de marché à tous ses concurrents, iOS reste le champion de la monétisation avec un retour sur investissent cinq fois supérieur pour les développeurs !

Le rouleau compresseur Google est en marche, c’est indéniable. Avec près de 80 % de parts de marché mondial, les smartphones roulant sous Android laissent peu de place aux concurrents : iOS, Windows Phone et autre BlakBerry. Pourtant, il y a un facteur déterminant dans la pérennité d’un OS mobile, c’est la motivation des développeurs à sans cesse enrichir et améliorer le catalogue d’applications disponibles. Et sur cet aspect hautement stratégique, iOS écrase Android. Les utilisateurs d’iPhone, iPad et iPod Touch sont en effet plus prompts à dépenser leur argent que les propriétaires de Galaxy ou de Nexus…

Monétisation des applications iOS/Androïd

Quand un téléchargement rapporte 1 dollar à un développeur iOS, il n’en rapporte que 0,19 dollar au même développeur Android ! Pour ce même dollar rapporté par les achats in-app sur iOS, un développeur ne gagnera que 0,24 dollar… Calculette à la main, il n’y a donc pas photo entre les revenus générés par un développeur spécialiste d’iOS et son confrère travaillant pour le petit robot vert. Le tableau ci-dessus est éloquent : un développeur iOS gagnera cinq fois plus d’argent en développant sur iOS plutôt que sur Android ! Cette « règle » restera vraie tant qu’Apple maintiendra une part de marché qui continuera d’attirer les développeurs : gagner cinq fois plus par application mais en vendre dix fois moins n’intéressera plus personne. Alors même si Apple est une industrie de marge (tout comme Porsche ou BMW), la marque à la Pomme devra tout de même se battre sur la part de marché car ce facteur, dans l’univers des OS mobiles, c’est le nerf de la guerre.