Apple a mis a jour les données concernant l’OS qui équipe ses iDevices. Et le constat est plutôt bon : l’adoption d’iOS 7 ne cesse de grimper et atteint désormais 85% de pénétration.

ios7-android

iOS 7 connait un destin idéal si l’on en croit les chiffres d’Apple. Lancé en septembre 2013, le dernier OS mobile de la Pomme atteignait 52% de part de marché une semaine après sa mise en ligne. Début décembre, ce chiffre bondissait à 74% ! A la fin de ce même mois, ce ne sont pas moins de 78% des iBidules qui roulaient sous iOS 7. 80% en janvier et 83% (chiffres de Chitica) en février. La progression est certes moins rapide désormais mais les nouveaux chiffres publiés par Apple attestent que 85% de son parc mobile a switché vers l’OS le plus récent. Dans le même temps, iOS 6 régresse à 12% de PDM. Le reste (3%) concerne les plus vieux appareils qui restent bloqués à la limite de ce qu’autorise leur hardware.

Répartition d'iOS en mars 2014

Ces bons résultats contrastent avec l’impressionnante  fragmentation qui touche Android, l’OS mobile de Google. Les chiffres publiés début mars 2014 par Mountain View attribuent 2,5% de taux de pénétration à KitKat, la dernière version d’Android ! C’est Jelly Bean et ses différentes itérations (disponibles entre juillet 2012 et juillet 2013) qui emportent le morceau en motorisant 62% des appareils mobiles. 35,5% des appareils compatibles Android fonctionnent sur un OS plus ancien.

Ventilation de l’OS mobile de Google en mars 2014

Répartition des OS mobiles d'Android en mars 2014

Que ce soit du côté des utilisateurs ou celui des développeurs, Apple communique toujours beaucoup sur l’importance des mises à jour. Chez les utilisateurs, la dernière mise à niveau est gage de sécurité et de stabilité (normalement…). Du côté des développeurs, une application à jour assure à l’utilisateur final une expérience homogène et optimale.