L’iPhone est désormais l’un des plus petits smartphones du marché. Mais pas seulement. D’après PostPC, l’iPhone est aussi l’un des appareils qui laisse le moins de place à l’écran par rapport à la surface totale de sa façade…

Comparatif taille écran smartphones

iPad, MacBook Air, MacPro, iPod Nano… Tous ces appareils ont au moins un point en commun : ils sont la preuve qu’Apple est un constructeur expert de la miniaturisation. Une qualité incontournable quand on évolue dans le haut de gamme de l’univers mobile. Mais cette miniaturisation a une limite. L’électronique représente encore une part volumétrique non-négligeable dans chacun de nos appareils portables. Alors quand cet appareil est lui-même trop petit, l’électronique occupe une place trop importante et finit par rendre l’expérience utilisateur moins bonne.

C’est en quelques mots ce que l’on pourrait tirer de l’infographie proposée par PostPC. Elle propose de classer les appareils mobiles du moment en fonction de la part que l’écran occupe sur leur face avant. A ce petit jeu, l’iPhone est largement à la traîne ! Le boitier de l’iPhone étant « trop petit », il doit assurer aux composants une place relative très importante par rapport à l’écran. Ce dernier s’efface donc au profit de l’électronique embarquée. Résultat : l’écran de l’iPhone 5s ne représente que 60,6 % de la face avant alors que ce taux est de 75,7 % sur le LG G2 ! Le Galaxy S4, premier concurrent de l’iPhone, offre pour sa part 72,1 % de sa façade à l’écran. Pour rattraper ses concurrents et éviter que les bords ne cannibalisent l’écran de l’iPhone, Apple n’a pas d’autre choix que d’élargir le boîtier de son smartphone étendard et réduire encore la taille des bordures. Si le tableau montre que le ratio incriminé s’améliore à chaque nouveau modèle, Cupertino est sans doute arrivé à une limite technique qui doit être contournée…

Un élargissement du boitier apporterait de surcroît un peu plus de cohérence au discours de Tim Cook qui insiste toujours sur le degré d’immersion que l’iPad offre grâce à la large taille de son écran. L’immersion, c’est justement le facteur qui souffre le plus du mauvais ratio façade/écran offert par l’iPhone. Il serait par ailleurs intéressant de procéder à la même étude sur les tablettes.

Comparatif place de l'écran sur la face avant des smartphones