Sur sa page web consacrée à l’entretien des batteries, Apple a ajouté un paragraphe consacré à l’Apple Watch. Les accus de la montre sont ainsi susceptibles d’encaisser 1 000 cycles de recharge avant que son autonomie ne tombe à 80% de sa capacité initiale.

Batterie sur Apple Watch (simulation)

« Votre batterie est conçue de manière à conserver jusqu’à 80 % de sa capacité initiale au bout de 1 000 cycles de charge complets. » Tel est le discours d’Apple dans un petit paragraphe dédié à l’Apple Watch. C’est mieux que l’iPhone et l’iPod qui peuvent respectivement subir 500 et 400 cycles de recharge avant que leur autonomie ne baisse de 20%. L’Apple Watch fait par contre jeu égal avec les iPad et Macbook sur ce plan-là.

Si la batterie de l’Apple Watch n’atteint plus les 80% d’autonomie initiale avant les 1 000 cycles de recharge, il est vivement conseillé d’en faire part à l’un des techniciens de l’Apple Store. En France, en vertu des articles L. 211-4 et suivants du Code de la consommation, les clients ont deux ans après achat pour faire réparer ou changer sans frais un produit présentant un défaut de conformité.

A l’usage, il est difficile de mesurer le taux réel d’autonomie dont on dispose. Mais une batterie défectueuse a le plus souvent des effets sensibles comme la baisse drastique de son endurance quotidienne. Afin d’optimiser la capacité d’une batterie, il est conseillé de la recharger avant qu’elle ne soit totalement à plat.