Avec sa connectivité limitée, l’Apple Watch semble ne pas pouvoir s’affranchir de l’iPhone pour suivre en détails l’activité d’un jogger. Pourtant, il semble bien que la montre en ait finalement la capacité.

Christie Turlington Burns s'entraîne sans son iPhone

Malgré deux keynotes consacrées à l’Apple Watch, la montre connectée soulève encore quelques questions. On se demande par exemple si un jogger pourra partir s’entraîner sans avoir à emporter son iPhone. Les démonstrations auxquelles on a pu assister ont toujours supposé que l’iPhone restait indispensable à l’Apple Watch.

N’accueillant pour le moment aucune application tierce, l’Apple Watch reste dépendante de l’iPhone qui se charge de toute sorte de calculs pour ensuite en afficher les résultats sur la montre. Rien de rédhibitoire à cela. Il est en effet devenu rare de se déplacer sans son iPhone. Mais il y a une activité pour laquelle il serait intéressant de pouvoir se contenter de la montre : le sport. Un domaine sur lequel Apple compte beaucoup pour populariser l’Apple Watch. Las ! Tous les supports marketing mettant le sport en avant laissent penser que l’iPhone doit toujours être à proximité de la montre, même en plein jogging.

La participation de Christie Turlington Burns au cours de la Keynote du 9 mars dernier a confirmé l’information. Dans la vidéo qui lui a été consacrée, la mannequin porte toujours son iPhone lors de ses entraînements au semi-marathon.

Surprise ! Au détours d’un post publié sur le blog de Christie Turlington, on apprend que l’ambassadrice d’Apple s’entraîne désormais avec sa seule Apple Watch. « Après quelques entraînements effectués avec l’Apple Watch et l’iPhone, l’application dédiée au sport connait votre foulée et s’avère capable d’afficher en temps réel les informations relatives à vos performances » écrit Turlington dont les déclarations sont parfaitement encadrées par Cupertino. L’anecdote apporte quelques précisions sur les capacités de la tocante même si les plus observateurs auront déjà remarqué que la mannequin court son semi-marathon sans iPhone (vidéo ci-dessus).

Les sportifs comptant sur l’Apple Watch pour coacher leurs séances d’entraînement pourront donc se passer du gros brassard qui accueille l’iPhone autour de leur bras. On ne sait cependant pas si toutes les activités sportives prises en charge par l’Apple Watch (vélo, rameur,…) sauront se passer de l’iPhone. Pour en rester au jogging, il y a tout de même une donnée que la montre ne saura pas donner, c’est la position GPS du jogger. Sans smartphone, fini le joli plan enrichi du tracé de votre dernier run.