C’est dans le descriptif des caractéristiques techniques de l’Apple Watch qu’on découvre que la montre ne bénéficie que d’une résistance relative à l’eau.

Apple Watch résiste à l'eau

Quelques photos officielles ont bien donné quelques indices sur la résistance de l’Apple Watch à l’eau. Mais depuis la mise à jour du site d’Apple, nous sommes fixés. L’Apple Watch est conforme à l’indice IPX7. L’information, assez sibylline, révèle l’étanchéité physique (IP) de la montre mesurée par 2 chiffres (XX) représentant la résistance à la poussière (X de gauche) et aux liquides (X de droite).  Autrement dit, elle indique à quel point le boitier résiste à l’intrusion d’un solide, d’un fluide ou d’un gaz.

L’indice IPX7 de l’Apple Wach révèle que la montre n’a pas été testée contre la poussière d’où la présence d’un X avant le 7. La seconde valeur après le terme IP note, elle, la résistance à l’eau de 0 à 8. Un zéro indique une étanchéité nulle tandis qu’un 8 est offert aux montres immersibles dans des conditions spécifiées par ailleurs. Le 7 de l’Apple Watch indique que la montre est protégée contre les effets de l’immersion, c’est-à-dire un bain de 30 minutes à une profondeur maximum d’un mètre.

Si l’Apple Watch peut tomber dans l’eau, cela ne l’autorise pas pour autant à une activité aquatique ou subaquatique. Plus concrètement, cela signifie que si vous nagez avec votre Apple Watch, celle-ci risque d’être endommagée. Vous devrez donc vous contenter au maximum d’une douche. Tim Cook se targue d’ailleurs de prendre la sienne au quotidien, Apple Watch au poignet. Mais, vous l’aurez remarqué, le CEO d’Apple porte un bracelet en élastomère qui ne risque pas grand-chose à l’immersion. Il en est tout à fait autrement avec un bracelet en cuir bien plus sensible aux effets de l’humidité. A 169 ou 269 euro le bracelet, vous prendrez sans doute soin de retirer votre montre Pommée avant de passer sous les jets de la douchette.

Skateur avec Apple Watch

Les éclaboussures d’un lavage de mains ou la sueur générée par une bonne séance de sport n’affecteront en revanche pas l’Apple Watch. Mais là encore, c’est le bracelet qui sera le plus fragile, comme pour n’importe quelle montre d’ailleurs. Dans ce contexte, le discours d’Apple est prudent. Sur la fiche technique de l’appareil, on peut ainsi découvrir un double-astérisque auprès de la mention Résistante à l’eau. Un symbole associé au message suivant :

« L’Apple Watch résiste aux éclaboussures et à l’eau, mais elle n’est pas étanche. Vous pouvez par exemple porter et utiliser votre Apple Watch pendant vos séances d’entraînement, sous la pluie, et la garder quand vous vous lavez les mains, mais il est déconseillé de l’immerger. L’Apple Watch est conforme à l’indice IPX7 relatif à la résistance à l’eau défini par la norme CEI 60529. Les bracelets en cuir ne sont pas résistants à l’eau. »