Les 2,6 milliards de dollars investis par Foxconn dans une usine du sud de Taïwan devraient être dédiés à la fourniture d’écrans OLED pour les futurs iPhone et Apple Watch.

Tim Cook chez Foxconn

Apple et Foxconn pourraient bien se rapprocher encore un peu plus dans les années qui viennent. Le géant chinois est en effet sur le point de faire démarrer une toute nouvelle usine entièrement dédiée aux exigences de Cupertino. Une première pour le spécialiste de l’assemblage d’iPhone qui a investi 2,6 milliards de dollars pour élaborer et fabriquer, selon toute vraisemblance, les futurs écrans du smartphone à la Pomme.

Selon le média japonais Nikkan Kogyo Shimbun, l’usine concentrera son activité sur la fabrication d’écrans OLED  dédiés aux smartphones et accessoires connectés. C’est en partenariat avec la société InnoLux que Foxconn pourra ainsi dès 2016 fournir des écrans OLED à Apple. On peut donc espérer que l’iPhone 7 arbore, comme ses concurrents Androidiens, un nouvel écran utilisant l’électroluminescence.

Contrairement aux écrans LCD utilisés jusqu’à aujourd’hui par Cupertino, l’OLED ne nécessite pas de rétro-éclairage. Cet avantage autorise la fabrication d’éléments plus fins. Mais l’OLED a d’autres atouts. Il permet des contrastes de meilleure qualité, un meilleur rendu des couleurs, un angle de vision plus large, un meilleur temps de réponse, tout ça pour un coût plus abordable.

Reste à savoir si l’Apple Watch bénéficiera de cette technologie ce qui est assez vraisemblable. L’OLED est en effet parfaitement adapté aux petits écrans typiques d’une montre. En tout état de cause, Foxconn ne pourra pas livrer ses écrans OLED à Apple avant 2016. Les 2 300 ouvriers que comptera l’usine travailleront donc au service de l’iPhone 7 après une probable montée en charge autour d’une Apple Watch moins exigeante en terme de volume.