La Chine et les Etats-Unis sont sur le point de signer un accord commercial qui devrait permettre une baisse de prix sensible des produits finis chez Apple et les autres géants de la High-Tech.

Obama et Xi Jinping pour un accord commercial

Comme ses concurrents, Apple assemble ses appareils en Chine alors qu’une bonne part de ses composants vient d’autres pays comme la Corée ou le Japon. Dans ce contexte, les droits de douanes auxquels doit se plier Apple viennent gonfler le coût de fabrication de l’ensemble de ses produits finis. C’est pour mettre fin à ces frais douaniers qu’un accord commercial est sur le point d’être signé entre les États-Unis et la Chine.

L’accord doit encore recevoir l’aval des 76 pays qui composent l’Information Technology Agreement mais, comme le rapporte le Wall Street Journal, cette signature représente une étape-clé pour la santé du secteur technologique qui pourrait ainsi compter sur un accès plus facile à ses produits. Une chute des coûts de fabrication devrait en effet entrainer une baisse des prix en magasin. Les plus sceptiques ne s’attendent certainement pas à ce que les étiquettes de l’Apple Store fondent mais l’accord en question laisse tout de même de bonnes raisons d’espérer.