À quelques jours du lancement d’Apple Pay aux États-Unis, McDonald’s pense très fort au risques de casse que le moyen de paiement sans contact fait courir à l’iPhone… au Mac Drive !

mcdrive

Apple Pay est sur le point d’être lancé aux États-Unis. Tous les partenaires commerciaux du paiement sans contact imaginé par Apple préparent leurs forces de vente à accueillir une nouvelle famille de clients, des early adopters déjà équipés d’iPhone 6 prêts à dégainer le smartphone pour payer leurs achats. Si Tim Cook a beaucoup insisté sur la sécurité des transactions lors de la présentation d’Apple Pay, McDonald’s, partenaire d’Apple, sensibilise en ce moment ses hôtes de caisse à la sécurité matérielle de l’iPhone 6 !

mcdonalds-apple-pay-tutoriel

Ainsi, à travers un tutoriel tout en images (ci-dessus), McDonald’s explique aux caissiers qui officient au Drive du fast food la façon dont ils doivent mettre en oeuvre le paiement sans contact. Car, vous l’aurez peut-être compris, tendre son iPhone 6 (payé entre 700 et 1 000 euros) à l’extérieur de la voiture pour le rapprocher du terminal de paiement du Drive fait courir un risque considérable de casse… Si l’iPhone chute pendant la manœuvre, l’expérience utilisateur en pâtira autant que les marques impliquées à savoir Apple et McDonald’s.

La chaîne de restaurants est donc claire. Au moment du paiement, l’employé doit tendre le terminal de paiement de façon à ce que le consommateur n’ait pas à prendre de risque pour son appareil. La procédure est d’autant plus importante que l’expérience qu’en tirera le client déterminera en grande partie l’avenir d’Apple Pay.

En France, d’ici la sortie d’Apple Pay (en 2015 si tout va bien), l’Apple Watch aura été commercialisée. Compatible avec Apple Pay, la tocante Pommée pourra servir de moyen de paiement et éviter la sortie risquée de l’iPhone à travers la fenêtre de la voiture. J’aime quand tout problème a sa solution !