Mardi 9 septembre, en clôture de la Keynote consacrée aux iPhone 6 et Apple Watch, Tim Cook et Bono offraient le dernier album du groupe aux utilisateurs d’iTunes. Un cadeau empoisonné ?

Bono et la Pomme

 

A l’origine…

Nous vous en parlions au lendemain de la Keynote qui a permis à Tim Cook de dévoiler les iPhone 6 et l’Apple Watch. Peu après que U2 ait clôturé l’événement en interprétant The Miracle, tiré de l’album Songs of innocence, Bono et le CEO d’Apple négociaient la gratuité du dit-album pour iTunes Store. Après une minute de pour-parler totalement mise en scène, Tim Cook annonçait à l’audience que chacun des 500 millions de compte iTunes recevrait gratuitement et automatiquement l’album dans sa bibliothèque. Voilà pour les faits !

U2 Songs of innocence

Le deal…

Le deal ne s’est évidemment pas joué sur la scène du Flint Center. Selon le New York Times, l’opération pourrait avoir coûté 100 millions de dollars à Apple. Une somme qui couvrirait le paiement des artistes et de la Major (Universal) mais qui financerait aussi plusieurs opérations marketing au premier rang desquels on trouve… la clôture de la Keynote.

L’objectif…

On l’aura compris, l’opération est d’une certaine façon gagnant-gagnant-gagnant ! U2 pré-vend son album sans difficulté et devient du même coup le groupe qui a « vendu » le plus grand nombre d’albums dans l’histoire de la musique : 500 millions de Songs of innocence téléchargés en quelques heures !

Apple s’assure une belle opération de communication qui vient renforcer son image de spécialiste de la musique et surtout, et oui, surtout : Apple attire potentiellement des millions de nouveaux inscrits sur iTunes qui est devenu au terme de cette Keynote la pierre angulaire du système de paiement sans contact, Apple Pay.Une grande part de ces comptes étant associée à une carte bleue, Apple dispose pour le lancement de sa solution de paiement NFC d’un vivier d’utilisateurs plus large que ne peut l’être la base clients d’Amazon ou d’eBay ! Mais la marge de progression est encore grande…

Cartes de crédits dans Apple Pay

Apple Pay peut accueillir plusieurs cartes de crédit mais la première à entrer dans la danse sera certainement celle qui est déjà associée à iTunes…

Quant aux utilisateurs, ils sont a priori (mais on le verra plus tard, rien ne se passe comme prévu) heureux de pouvoir récupérer gratuitement le dernier album d’un des groupes les plus mythiques du rock…

L’erreur…

On imagine que Tim Cook aime les plans qui se déroulent sans accroc. Mais il semble qu’en l’espèce, plusieurs paramètres aient été malheureusement négligés… Peu de monde y a prêté attention mais le CEO d’Apple a bien précisé sur la scène du Flint Center que l’album serait automatiquement envoyé vers les comptes iTunes après un compte-à-rebours qui, lui, a retenu l’attention de tous. D’ailleurs, dans les minutes qui ont suivi l’annonce, des centaines de messages de détresse pullulaient sur le Web : « Ça ne marche pas ! », « Je n’arrive pas à télécharger », « J’ai un message d’erreur », « Comment faire pour récupérer l’album ? », etc. Il suffisait simplement d’attendre que les morceaux apparaissent dans la bibliothèque.

Sur iTunes Store, Apple explique la marche à suivre…

Accueil iTunes à propos de U2

Ces messages provenaient des centaines de milliers de personnes qui avaient assisté (ou tenté d’assister tant les bugs ont été nombreux) à la Keynote d’Apple et qui n’attendaient qu’une chose : leur cadeau ! Mais les utilisateurs qui se cachent derrière un compte iTunes n’étaient pas tous devant la Keynote, d’une part. D’autre part, ces mêmes détenteurs de compte ne sont pas systématiquement fans des interprètes de Bloody Sunday. Cette double-boulette est malheureusement en train de prendre des proportions dont les réseaux sociaux ont le secret…

Les réactions… négatives

Des centaines de milliers d’amateurs de rock ont certainement été heureux de pouvoir bénéficier gratuitement de Songs of innocence… même si ceux-là se sont un peu emmêlés les pinceaux en tentant de télécharger manuellement les morceaux.

Mais beaucoup d’autres se sont sentis au contraire manipulés voire agressés… De nombreux amateurs de musique n’ont que faire de U2 et n’ont pas nécessairement apprécié qu’Apple leur impose ses goûts musicaux.

D’autres, plus nombreux encore, n’avaient pas suivi la keynote. Ceux-là, en découvrant l’album sur leur machine de bureau ou sur leur iPhone, ont pu croire à un piratage en règle ! Il ne faut pas non plus oublier que de nombreux utilisateurs d’iPhone peinent à gérer l’espace de leur terminal. Pas évident pour eux d’accepter qu’on leur force à stocker une musique encombrante.

Enfin, il ne faut pas nier que si U2 est entré dans l’histoire de la musique, tout le monde ne connait pas le groupe.

Ces quatre grandes catégorie d’utilisateurs d’iTunes n’ont pas tardé à exprimer leur surprise ou leur colère sur les réseaux sociaux. Une recherche des termes U2 Phone sur Twitter laissait défiler une TL qui n’en finissait pas de déverser ses commentaires pour le moins négatifs.

Warren Elis, auteur de BD britannique (520 000 abonnés) : « Apple me doit un iPhone. J’ai du purifier le mien par le feu après y avoir découvert un album de U2 ». Ambiance…

tweet de warren Ellis contre album de U2

 

Autre exemple : « Je n’ai déjà pas assez de place sur mon iPhone pour prendre des photos alors qu’est ce qui fait penser à Apple que je veux automatiquement récupérer l’album de U2 ? »

réaction négative opération U2 sur iTunes

 

Les solutions…

Il est possible qu’Apple réagisse dans les heures qui viennent, histoire d’apaiser la situation. En attendant, si vous faites partie de ceux qui désirent se débarrasser de l’album de U2, il faut malheureusement en passer par quelques manipulations un brin manuelles…

Sur le Mac (ou PC), si les morceaux ont été téléchargés : sélectionner tous les morceaux dans la bibliothèque. Clic droit > Supprimer. Si les morceaux n’ont pas été téléchargés automatiquement sur la machine, il se peut qu’ils apparaissent tout de même dans une version iCloud (streaming) dans la bibliothèque. Pour faire disparaitre les morceaux, il faut se rendre dans les préférences d’iTunes : Menu iTunes > Préférences > Store. Dans ce dernier menu, décocher l’option Afficher les achats iTunes dans le nuage. Il est également possible de tout effacer, version iCloud comprise. Sélectionner tous les morceaux disponibles en streaming (un petit nuage apparait sur chaque ligne de titre) puis : Clic droit > Supprimer. Cette dernière manoeuvre a l’avantage de faire disparaitre la version iCloud de l’album de tous les iDevices connectés au même compte. Une option intéressante car impossible à réaliser depuis iOS…

Sur l’iPhone : Si les morceaux ont été automatiquement téléchargés, il faut les éliminer un par un. Dans l’application Musique, un glissement de droite à gauche sur chaque morceau fait surgir un bouton Supprimer qu’il faut toucher d’une tape histoire d’envoyer le fichier à la corbeille.