Le constructeur automobile Ford annonce renoncer au BlackBerry comptant déployer plus de 9 000 iPhone dans les deux prochaines années.

un iPhone très business

Nouveau coup dur pour Blackberry qui ne verra sans doute jamais le bout du tunnel… Le géant Ford vient en effet d’annoncer que 3 300 de ses salariés se verront confier un iPhone avant la fin de l’année 2014. Exit les traditionnels BlackBerry de la compagnie ! Le déploiement du smartphone d’Apple prendra plus d’ampleur encore avec 6 000 employés supplémentaires équipés d’ici 2 ans.

Sara Tatchio, une représentante de Ford, a déclaré que le géant de l’automobile comptait à terme se doter d’un parc à 100 % Apple. Selon Mme Tatchio, le smartphone Pommé répond parfaitement aux besoins professionnels et sécuritaires tout en collant aux usages personnels si réclamés par tous. Et c’est bien là la force de Cupertino ! Alors que Blackberry a longtemps insisté sur l’avantage de son clavier physique et que Microsoft persiste à vouloir nous vendre des smartphones et tablettes professionnels, Apple a adopté une stratégie opposée qui commence à porter… de nouveaux fruits.

Publicité très businessnpour Windows phone

Microsoft persiste à beaucoup miser sur le côté professionnel des ses smartphones et tablettes. Une stratégie opposée à celle d’Apple…

Les gens n’ont que faire d’un smartphone qui les « libère » au bureau. N’en déplaise à Microsoft, les consommateurs s’achètent un smartphone (ou une tablette) avant tout pour se divertir, s’informer ou faciliter leur vie personnelle. Office, avec ses ennuyeux Word et Excel, les indiffère totalement. Résultat : l’iPhone s’est imposé dans la vie personnelle des gens qui réclament désormais de pouvoir utiliser leur smartphone préféré au bureau !

Les gens veulent travailler sur l'appareil avec lequel ils se divertissent et non l'inverse !

Les gens veulent travailler sur l’appareil avec lequel ils se divertissent et non l’inverse !

Dans ce contexte, le partenariat historique signé par Apple et IBM devrait faire reculer les risques informatiques et juridiques que fait courir le phénomène du BYOD (Bring Your Own Device) qui consiste à utiliser un smartphone personnel pour des tâches professionnelles (échanges de fichiers, mails,…) sans que les DSI ne puissent encadrer celles-ci. Entré par la porte de l’usage personnel, l’iPhone a désormais toutes les armes pour s’imposer au sein des entreprises. Office ne lui est même plus interdit ! Si l’on en croit Tim Cook, iOS a encore une très grosse marge de progression en milieu professionnel. Une marge qu’Apple grignote peu à peu au grand dam de Microsoft dont la division Office semble diriger une stratégie marketing erronée !

Quant à Blackberry, son destin semble bien sombre. Début 2014, c’est L’US Air Force qui renonçait à la marque canadienne en faveur de l’iPhone. 5 000 smartphones Pommés sont ainsi venus bousculer Blackberry qui devrait à terme être totalement évincé par l’armée de l’air américaine…