Avec un iOS 8 dédié à la santé, l’iPhone 6 pourrait être bardé de capteurs atmosphériques (température, humidité…) cachés au coeur d’un boitier incroyablement fin.

Concept iPhone 6 écran sans bords

A 6 mois (3 mois selon certains) de sa sortie, l’iPhone 6 fait l’objets de fuites de plus en plus nombreuses. Selon Sonny Dickson de 9To5Mac, la prochaine itération de l’iPhone ne fera pas plus de 5,5 mm d’épaisseur (7,6 mm pour l’iPhone 5s) se rapprochant ainsi des 6,1 mm de l’iPod Touch… Puce A8 cadencée à 2,6 GHz (1,3 GHz sur le 5s) et écran Ultra-Retina à 389 ppi (326 sur le 5s) complètent un tableau tiré des indiscrétions de proches du dossier. Même si ces informations viennent contredire les prévisions du très fiable site Macotakara, Sonny Dickson bénéficie d’une crédibilité certaine grâce à ses révélations passées sur les iPad Mini et iPhone notamment. Les deux « visions » sont d’ailleurs compatibles car si Macotakara évoquait deux iPhone, il n’est question ici que d’un appareil…

Les informations de Dickson sont par ailleurs complétées par une autre « fuite ». Chez ESM-China, l’analyste Sun Chang Xu en est certain : selon ses sources, l’iPhone 6 sera bardé de capteurs atmosphériques : température, pression atmosphérique et taux d’humidité viendraient ainsi compléter les informations données par l’application Météo de l’iPhone. Rien de révolutionnaire ici, mais l’ensemble des informations atmosphériques pourrait logiquement compléter les compétences d’un smartphone tourné vers la santé.