Après un premier rejet inexpliqué, Cryptocat, un service de Chat dont la clé de décryptage ne figure que sur votre terminal, arrive enfin sur l’AppStore.

Cryptocat sur iPhone

Impossible de savoir pourquoi l’application a été rejetée par Apple. L’accord de non divulgation (NDA) qui lie un développeur et Apple empêche Nadim Kobeissi, le fondateur de Cryptocat, de s’exprimer. Peu importe, l’essentiel est que l’application est désormais disponible. Cryptocat est une application gratuite de Chat. A la différence des autres solutions de conversation, Cryptocat, comme son nom le suggère, chiffre les échanges. Si vous redoutez que vos conversations, même chiffrées, passent par les serveurs d’Apple, Google, Facebook ou autres, Cryptocat est la solution. La clé de décryptage indispensable à la lecture des messages n’est, dans le cas de Cryptocat, présente que sur l’iPhone. Le fournisseur de la solution ne la détient pas !

Le principe de la clé localisée chez l’utilisateur empêche tout agence gouvernementale d’intercepter les contenus échangés en passant par l’intermédiaire, volontaire ou pas, du fournisseur. L’affaire PRISM ayant jeté le doute sur l’intégrité des géants de la Silicon Valley, les plus méfiants trouveront chez Cryptocat une solution intéressante. Si la NSA ou une autre officine désire intercepter vos messages, il va lui falloir prendre directement la main sur votre iPhone. Cette hypothèse est bien sûr à la portée d’un bon service de renseignements mais limite tout de même les risques. Une précaution importante quand on est avocat ou chef d’entreprise susceptible d’être espionné par la partie adverse… La solution intéressera également tous ceux qui désirent échanger dans des régions du monde où la surveillance des échanges numériques est la règle.