A quelques jours des résultats trimestriels d’Apple, le Consumer Intelligence Research Partners publie une étude qui attribue la préférence des consommateurs à l’iPad Air.

iPad Air et iPad mini retina

La gamme mobile d’Apple s’est singulièrement compliquée ces dernières années. La grille tarifaire aussi. Malgré tout, les consommateurs semblent avoir fait leur choix. En tout cas, du côté des tablettes 10 pouces, la tendance est limpide. En 2012, alors que les iPad 2 représentaient 27 % des ventes, l’iPad Retina attiraient 43 % des clients de l’Apple Store. L’iPad Mini captait les 30 % restant. En 2013, le catalogue d’Apple est un brin plus complexe. Si les iPad 2 (E-U), l’iPad Retina et l’iPad Mini sont restés au catalogue, ils ont depuis été rejoints par l’iPad Air (10′) et l’iPad Mini Retina… La répartition des parts de marché a en même temps sensiblement évolué. L’iPad Air, plus récent et plus cher que les autres modèles 10 pouces, est largement plébiscité : il capte désormais 41 % des ventes alors que l’iPad Retina est tombé à 13 % et l’iPad 2 à 5 %. Une bonne nouvelle pour Apple qui améliore ainsi son chiffre d’affaires :  en France où l’iPad 2 et l’iPad Air sont en « concurrence », le premier est commercialisé à 389 euros alors que le second débute à 489 euros.

Tableau PDM iPad Air, iPad Mini retina, iPad Mini, iPad 2 en décembre 2012 et décembre 2013

Comme pour l’iPhone 5s, Apple a réussi à diriger une bonne part des consommateurs vers l’appareil le plus cher de sa gamme. Il faut reconnaître que par rapport à l’iPad Retina, la version Air affiche un poids et une finesse qui relèguent l’ancienne tablette au rang des dinosaures… Quant à l’iPad Mini, si son format, sa finesse et son poids pouvaient l’année dernière encore l’imposer auprès de ceux qui cherchaient une tablette ultra-portable, la situation est bien moins évidente aujourd’hui. L’iPad Air, avec à peine 137 grammes de plus que son petit frère, trouve facilement sa place dans toutes les sacoches sans se faire trop sentir…

Evolution du prix moyen d’un iPad entre 2011 et 2013

Evolution du prix moyen d'un iPad entre 2011 et 2013

Enfin, dans le premier tableau, si l’iPad Mini, avec 25 % de PDM, semble s’imposer face à l’iPad Mini Retina et ses 16 % de PDM, c’est certainement à cause des problèmes d’approvisionnement qui ont gravement touché ce dernier lors de son lancement. Nous en saurons de toute façon un peu plus le 27 janvier prochain grâce aux chiffres qu’Apple doit publier au terme de son Q1 2014 (octobre 2013 à décembre 2014).