Vous rêvez d’une Nintendo Wii mais le prix des jeux refroidit vos ardeurs ? Peut-être que les évolutions futures de l’Apple TV finiront par vous convaincre que l’avenir du jeux se cache dans l’univers des média-centers comme celui d’Apple. Certes, Cupertino n’a pas encore daigné rendre son petit boîtier accessible aux applications tierces mais des développeurs malins arrivent à contourner l’écueil.

screenshot_FTCW_HD_2

En attendant l’arrivée des jeux au coeur même de l’Apple TV, ce dernier fait déjà l’objet d’expérimentations très intéressantes de la part des développeurs de jeux. Les technologies intégrées au boîtier noir d’Apple et celles qui animent les iPhone peuvent en effet déjà se combiner pour offrir aux joueurs une expérience similaire à celle qu’offrent les Wiimote et autre Kinect.

Rolotule est le premier éditeur à tenter l’expérience : associer les gyroscope, magnétomètre et accéléromètre de l’iPhone au Airplay Mirroring (affichage de l’écran d’un iDevice sur l’écran TV) autorisé par l’Apple TV. Résultat : une série de jeux iOS qui s’affichent sur un grand écran  et un iPhone qui sert de manette ! Test du prometteur Motion Tennis!

Installation

Après l’installation de l’application sur l’iPhone, lancez le jeu et l’Apple TV. L’application vous demande d’appairer les appareils. La procédure proposée par Flick Tennis n’est pas à jour puisqu’elle reprend celle… d’iOS 6 ! Rien de grave mais avec iOS 7, pour mettre l’Airplay Mirroring en marche, il faut désormais faire apparaître le Centre de contrôle par un Swipe vertical du bas vers le haut.

Configuration

La configuration est simplissime : choisissez votre main et suivez le petit tutoriel. Celui-ci est très visuel. Heureusement car les seuls informations écrites sont rédigées dans un français approximatif. La personne qui s’est chargée de la localisation française ne s’est pas foulée !

Une configuration ultra-simple !

Une configuration ultra-simple !

Game play

Le test effectué sur un écran de 50 pouces 1080p a permis un affichage de bonne qualité. Les gestes, s’ils respectent les consignes du tutoriel, donnent des résultats satisfaisants dès le début du jeu même s’ils ne sont pas très naturels au premier abord. C’est le cas du lob qui demande un geste qui n’a rien à voir avec le mouvement réel… Enfin, il faut oublier le revers qui n’existe pas dans la gestuelle. En fait, réaliser un revers aura tendance à croiser les balles alors que les coups droits ont eux tendance à les décroiser.

image

Conclusion

Il faut reconnaître que ça marche ! L’affichage du jeu est propre, quasiment sans latence ni lag. Si les enfants pourront commencer en mode débutant, les adultes auront intéret à sélectionner les niveaux supérieurs. Les gestes ne sont pas encore assez nombreux, dommage (pas de déplacement latéral ni en profondeur, pas de volée ni de smash,…). Mais ils permettent tout de même de s’amuser et de perdre quelques calories. Un nombre de calories perdues qui est d’ailleurs calculé par l’application !

Enfin, jouer avec un iPhone en guise de télécommande devant un écran plat n’est pas sans danger ! Difficile de sécuriser le smartphone qui ne dispose pas de dragonne…  (le nouvel iPod Touch en a une lui). C’est pourtant un point important car un iPhone jeté violemment contre un écran fait en général pas mal de dégâts…

Motion Tennis est disponible sur l’App Store pour 6,99€. Oui c’est cher ! Même si Motion Tennis fait très casual game, il faut tout de même reconnaître qu’il se rapproche d’un jeu de console…