Après un peu plus de 6 ans d’expérience, les utilisateurs d’applications semblent plus matures quant au choix des applications qui les suivront sur le long terme. Un phénomène qui sonne comme un nouveau challenge pour les développeurs.

Applications gratuites dans AppStore

Presque 7 ans après le lancement de l’AppStore, les utilisateurs de smartphone ont largement évolué quand il s’agit d’adopter une application. C’est ce qu’a découvert l’institut Gartner à travers une étude impliquant l’observation de 2 000 personnes réparties aux Etats-Unis et en Allemagne.

« Les gens n’ont pas perdu l’intérêt qu’ils portent aux applications, qu’elles soient professionnelles ou pas. Ces mêmes utilisateurs ont en revanche désormais besoin d’être convaincus par la valeur réelle d’une App », a déclaré Brian Blau, directeur de recherche chez Gartner. Cela ne signifie pas que les propriétaires de smartphone soient plus fermés à la nouveauté que dans le passé. Mais ils s’attachent d’avantage aux applications qui les convainquent le plus (service rendu, expérience utilisateur…) même si la concurrence offre des solutions alternatives.

Le sport est l’un des secteurs typiques de ce phénomène. Les applications de fitness sont installées sur 23 % des appareils américains et 16 % des smartphones allemands, ce qui est peu. 70 % de ces applications sont pourtant utilisées au moins une fois par semaine. Les sportifs, s’ils restent ouverts à la nouveauté, ont ainsi tendance à garder l’application fitness qu’ils ont adoptée à partir du moment où elle répond toujours à leur besoin. Dans un tel contexte, les éditeurs qui souhaitent séduire de nouveaux utilisateurs ont intérêt à offrir une vraie valeur ajoutée à l’utilisateur.