C’est aujourd’hui que Facebook met une nouvelle application à disposition des iOS users. Intitulée Stickered for Messenger, elle autorise l’ajout d’autocollants ludiques sur les photos envoyées via Messenger.

Stickered for messenger iOS

Les Android users profitent de Stickered for Messenger depuis quelques jours mais à 2 jours de Noël, iOS est servi ! Stickered for Messenger est une application amusante qui permet d’ajouter toutes sortes d’autocollants sur les photos prises à la volée ou celles que vous choisirez dans la photothèque de l’iPhone.

Une fois la photo prise ou sélectionnée, une double tape sur le sticker ajouté par défaut donne accès à une vaste bibliothèques d’autocollants. Certains sont mignons, d’autres totalement délirants. Dans tous les cas, unes simple tape sur le signe Plus de l’écran principal permet d’ajouter autant de stickers que désirés pour un résultat qui dépendra de votre créativité. Une petite corbeille située en haut à gauche élimine le dernier sticker que vous aurez touché à l’écran. Pour envoyer le résultat à vos contacts, il faut en passer par le gros bouton bleu qui trône au bas de l’écran. Il renvoie vers Messenger où la création peut être agrémentée d’un commentaire avant un envoi en règle.

stickered for messenger

On peut d’ailleurs s’interroger sur la pertinence de l’indépendance de Stickered for Messenger. Pourquoi ne pas avoir intégré la fonction à la messagerie ? On sait que Facebook multiplie les applications de façon à ce que chacune d’entre elles soit spécialisée dans une tâche. Une spécialisation qui rend chaque solution simple, qualifiée et rapide d’accès. Praticité pour l’utilisateur ! Légèreté pour le smartphone ! C’est pour ces différentes raisons que la messagerie (Messenger) a été évacuée du réseau social par exemple. Ces mêmes raisons, entre autres,  garderont WhatsApp à l’écart de Facebook malgré le rachat de la messagerie sociale par la firme de Zuckerberg.

La nouvelle application de Facebook sera sans doute testée par des millions d’utilisateurs à l’occasion des fêtes de fin d’année. Sa simplicité en séduira certains, ses limitations (pas de partage sur d’autres plateformes sociales) en énervera d’autres. Dans tous les cas, c’est l’usage qui fera le succès ou l’échec de l’application qui a encore une bonne marge de progression devant elle.