Michel Edouard Leclerc fait à nouveau parler de son enseigne en lançant dans ses magasins le paiement par iPhone !

Flash Paiement Leclerc

Connu pour son sens de l’innovation, Michel Edouard Leclerc améliore encore l’expérience d’achat des ses clients en leur permettant de payer avec leur iPhone (ça marche aussi avec un smartphone sous Android…) ! Arrivé à la caisse, le consommateur dégaine son mobile et scanne un QRCode-Ticket avec « Paiement Flash » l’application gratuite développée par Leclerc. L’App dans laquelle figurent les données bancaires nécessaires au paiement doit être auparavant paramétrée (mot de passe, coordonnées bancaires,…). Elle peut très bien héberger plusieurs cartes. Ce sera alors au client de choisir celle qui doit régler les achats. Développée par Banque Edel, la banque du Groupe E. Leclerc, l’application est parfaitement sécurisée, a déclaré le Groupe. Elle autorisera même l’échange d’argent entre particuliers ! Cette nouveauté n’est pour l’instant disponible que dans 4 magasins-tests situés à Toulouse et en Moselle.

Les avantages d’un tel dispositif sont multiples pour le client : le smartphone est bien plus accessible qu’une carte de paiement en général rangée dans un portefeuille. Un avantage encore plus significatif si on possède plusieurs cartes. Plus de code à composer sur un terminal pas toujours à l’abri des regards. Le point sensible d’un tel dispositif reste la sécurité. Leclerc doit en effet s’assurer que les données transférées (3G, 4G, Wifi, Bluetooth ?) lors de la transaction ne risquent pas d’être interceptées…

En test cette année, Paiement Flash devrait être déployé à plus grande échelle en 2014. On entrevoit déjà les perspectives d’un tel projet. Imaginez que le Scan Achat (le client scanne lui-même ses articles) soit associé au Flash Paiement et que des iBeacon soient dispersés dans le magasin. Leclerc pourrait disposer d’un outil CRM exceptionnel : coupons, aide à l’achat, messages personnalisés… pourraient venir assister des clients chouchoutés. Terminons en précisant que le même genre de dispositif est en cours de déploiement chez Auchan. La guerre de l’expérience d’achat peut continuer !