Les voyageurs connaissent bien le problème : l’échange de devises coûte cher en frais bancaires ! Avec Weeleo, tout ça, c’est du passé.

véhicule aux couleurs de Weeleo

Partir à l’étranger demande quelques précautions. Parmi elles par exemple, mieux vaut penser à changer son argent avant le départ au risque de se faire saigner par un taux de change local incontournable. Même en anticipant cette étape avant de partir, les frais de change peuvent atteindre des sommets : 10, 15 ou 20 % de la somme échangée ! La moyenne est à 12 % selon les développeurs de Weeleo. Un traitement difficilement acceptable surtout pour le voyageur sans le sou ! 

Les développeurs de Weeleo éradiquent le phénomène grâce à la fonction communautaire de leur application. Vous partez à l’étranger et avez besoin de cash local ? Vous revenez de voyage et vous retrouvez avec quelques billets et pièces inutilisables ? Téléchargez Weeleo et inscrivez-vous sur la plateforme d’échange. Entrez la somme dont vous disposez, votre localisation et la date d’échange qui vous arrange. L’Appli vous prévient quand une personne de votre secteur géographique correspond à vos besoins ! Weeleo vous aide même à organiser votre rencontre !

Rencontre et échange Weeleo

L’application est française et ne permet pour le moment que les échanges Euros/Livres Sterling. Pratique pour tous ceux qui font régulièrement des escapades personnelles ou professionnelles en Grande Bretagne. Weeleo devrait rapidement grossir afin de proposer de nombreuses autres devises. Attention toutefois aux risques liés à ce type d’activités. Weeleo ne garantit pas que l’argent récupéré soit authentique… Il n’est donc pas impossible de se retrouver avec de la fausse monnaie entre les mains. Un système de notation des membres du réseau permet toutefois de qualifier la qualité des transactions. Enfin, il faut garder à l’esprit que Weeleo surfe sur un flou juridique que les banques risquent de mal prendre si le phénomène prend de l’ampleur. Le change est une activité réservée aux établissements bénéficiant d’un agrément et soumis à une surveillance particulière des autorités de contrôle. L’échange entre particuliers n’est pas pour autant interdit… mais on voit bien ici que les nouveaux usages dépassent des règles qui auront peut-être un jour besoin d’être remises à plat.

Démo en images qui bougent !