L’arrivée imminente des iPhone 5s et 5c chez China Mobile (740 millions d’abonnés) devrait avoir un impact important pour Apple tant en parts de marché qu’en bénéfices.

Drapeau chinois

L’accord entre Apple et China Mobile a mis plusieurs années à se mettre en place. Pourtant, il est sur le point de se concrétiser. Le 18 décembre prochain, alors que China Mobile lancera la 4G sur son réseau, le plus gros opérateur chinois (et mondial) devrait proposer les iPhone 5s et 5c à son catalogue. Le géant des Telecom, avec ses 740 millions d’abonnés, a d’ailleurs discrètement déjà lancé les réservations.

Sur les 740 millions de clients de China Mobile, « seuls » 170 millions sont abonnés au haut débit (3G). Ils sont les premiers, avec les nouveaux abonnés, à être directement concernés par la disponibilité de l’iPhone. Selon Amit Daryanani, analyste chez RBC Capital Markets, 10 % d’entre eux pourraient choisir le smartphone d’Apple. Avec 17 millions de nouveaux appareils vendus chez China Mobile, Cupertino pourrait générer entre 9 et 10 milliards de chiffre d’affaires supplémentaire chaque année ! Une somme calculée sur un prix moyen de 560 dollars.

Enfin, Daryanami affirme que l’introduction de l’iPhone chez China Mobile multipliera la part de marché du smartphone par 1,8. Si un quasi-doublement des PDM est envisageable, c’est que la base des abonnés 3G ne cesse de grossir en Chine : 16 % d’augmentation en septembre dernier.