Arrivé en septembre 2013 avec l’iPhone 5s, le détecteur d’empreintes est apparu sous une forme un peu différente sur le Galaxy S5 de Samsung. Leur philosophie est la même mais à l’usage, le système du Galaxy pose quelques problèmes…

Capteur d'empreintes - iPhone 5s Vs Galaxy S5

La killer feature de l’iPhone 5s a fait mouche. Les utilisateurs du TouchID ne peuvent plus se passer du confort qu’il apporte. Fini pour eux la galère du code à 4 chiffres indispensable au déverrouillage de leur ancien appareil. Le Galaxy S5, qui doit être commercialisé le 11 avril prochain, inaugure lui aussi le capteur d’empreintes… version Samsung. Les deux systèmes ont les mêmes objectifs : la sécurisation du smartphone et celle du paiement. Pourtant, la vidéo qui suit montre que leurs méthodes de mise en oeuvre respectives, très différentes, donnent un large avantage… à l’iPhone.

 

1. Poser vs Glisser

Le TouchID impose à l’utilisateur de poser le doigt sur le bouton Home de l’iPhone. Comme on le voit sur la vidéo, le geste est facilement réalisable d’une main. Sur le Galaxy en revanche l’obligation de glisser le doigt sur le capteur rend l’opération quasi-impossible sans y mettre les deux mains. Si la taille de l’appareil y est pour quelque chose, pas sûr qu’un écran beaucoup plus petit solutionne le problème… d’autant qu’un second écueil rend l’ergonomie du capteur Samsung moins pertinente que celle d’Apple.

 

2. Position libre vs Position imposée

La vidéo diffusée sur le chaîne Youtube iCrackUriDevice démontre bien qu’à l’usage, le TouchID s’avère plus pratique. Si le paramétrage du Capteur d’Apple prend un peu de temps, imposant de multiples contacts et orientations, cette contrainte est payante. Au quotidien, l’utilisateur peut poser son doigt dans n’importe quelle position, le TouchID est toujours prompt à reconnaitre son maître. Le capteur de Samsung au contraire, est bien moins indulgent. Il exige le frottement rectiligne d’un doigt bien à plat… Les images sont assez cruelles pour le Galaxy S5… Pour revenir sur la taille du smartphone, il est très probable que le grand écran de l’iPhone 6 n’empêche pas la détection à une seule main, le TouchID faisant son affaire d’un pouce orienté à 90°…