En plein procès contre Samsung, Apple ne peut retenir certaines informations confidentielles. Parmi elles, on apprend que la firme de Cupertino est inquiète de constater la faible augmentation des ventes d’iPhone…

Phil Schiller lors du procès qui oppose Apple et Samsung en avril 2014

Le graphique (ci-dessous) est cruel mais il a le mérite de résumer une situation qu’Apple doit rapidement faire évoluer. Le marché du smartphone, s’il continue de grossir, a sensiblement ralenti ces dernières années. Du côté de l’iPhone, c’est encore pire ! Alors que l’iPhone doublait ses ventes en 2009, l’évolution des ventes du smartphone d’Apple n’atteignait en moyenne que +15 % sur les 3 premiers trimestres 2013. Un document présenté par les avocats de Samsung révèle que les cadres de Cupertino reconnaissent que les smartphones animés par Android ont singulièrement changé la donne : les clients veulent désormais un grand écran. Il est ainsi devenu très difficile pour Apple de faire switcher les Android users. L’iPhone avec son « petit écran » 4 pouces ne correspond plus aux attentes…

L’augmentation des ventes d’iPhone suit une courbe alarmante (document interne Apple)

Evolution des ventes d'iPhone entre 2009 et 2013

Le constat est d’autant plus cruel que l’évolution du marché montre qu’Apple file à contre-courant depuis au moins deux ans maintenant. Le marché du smartphone continue de grossir (graphique ci-dessous) mais son visage a changé. Les très nombreux consommateurs prêts à débourser plus de 300 dollars exigent un grand écran (supérieur à 4 pouces). Les clients moins fortunés, s’ils sont moins regardants sur la taille de l’écran, attendent pour leur part un téléphone intelligent à moins de 300 dollars. Samsung, LG, HTC, Sony et d’autres, tous réunis sous la bannière Android, arrosent ces deux marchés, véritables locomotives du secteur. Apple, en revanche, est incapable de répondre cette double demande…

 

« Les consommateurs veulent ce que nous n’avons pas » (document interne Apple)

Graphique-ce que les gens veulent, Apple ne l'a pas

Troisième constat non moins amer : Apple reconnaît que les terminaux Android se sont beaucoup améliorés tant sur le plan matériel que logiciel. À cela s’ajoutent les ristournes obscènes (sic) que les constructeurs asiatiques offrent aux opérateurs et revendeurs. Ces derniers auraient ainsi de bonnes raisons de limiter les ventes d’iPhone pour encourager la concurrence. Les conditions très strictes qui régissent les relations entre réseau de distribution (opérateurs ou revendeurs) et Cupertino n’arrangent rien…

Pourquoi l’iPhone souffre-t-il autant ? (document interne Apple)

Pourquoi l'iPhone souffre-t-il autant

Depuis plusieurs mois, les rumeurs d’un iPhone 6 plus grand se font de plus en plus nombreuses et précises. Si rien n’est confirmé, il serait même possible qu’Apple propose 2 nouveaux formats : un écran 4,7 pouces et un autre, plus large encore, de 5,5 pouces. Qu’il y ait un ou deux iPhone 6, une chose est sûre, c’est le haut de gamme qui sera à l’honneur. Du côté du milieu de gamme, l’iPhone 5c a peut-être une carte à jouer… Plus que quelques mois d’attente.