Véritable phénomène culturel sur le Web, les GIF envahissent les blogs et les réseaux sociaux. Ils sont partagés sous forme d’animations et servent le plus souvent à transmettre une émotion. Largement popularisé par Tumblr ou encore BuzzFeed qui en use et en abuse pour commenter l’information, le GIF est à la portée de tous, des applications iOS gratuites étant nombreuses dans l’AppStore.

Tuto GIF

Les mini-diaporamas qui pullulent sur Tumblr, Buzzfeed ou encore MinuteBuzz font un carton sur le Web. Le site Buzzfeed par exemple utilise les animations GIF pour commenter toute sorte d’informations, de l’économie aux People. Les GIF se partagent aussi simplement qu’une photo mais ont l’avantage de mettre du mouvement dans le message qu’ils transmettent. On peut réaliser un GIF animé à partir d’applications en ligne, mais un iPhone suffit pour pousser le concept assez loin. Encore faut-il dénicher les applications iOS les plus ergonomiques, ce qui n’est pas gagné d’avance tant le meilleur côtoie le pire… iAddict s’est plongé dans les méandres de l’App Store pour en extraire deux applications dédiées à la création de GIF. Elles sont puissantes et faciles à utiliser.

gif chat

 

gifboomGifBoom

Application gratuite qui regorge de fonctions sympa. Il s’agit à la fois d’un créateur de GIF et d’un réseau social dédié au partage de ces mêmes Gif. Au premier lancement de GifBoom, il faudra donc créer un compte.

 

Créer un GIF

L’écran d’accueil est assez impressionnant. GifBoom permet en effet de créer un GIF de nombreuses façons différentes. Depuis une photo prise avec le capteur arrière ou frontal, depuis une vidéo tournée avec l’iPhone (il faut l’avoir tournée avant de créer le GIF alors que pour la photo, tout peut se faire à la volée)… on peut créer des collages qui mélangent textes, GIF et photos. Un GIF créé uniquement à base de texte est aussi possible.

Un GIF à partir d’une série de photos

En choisissant « Camera », sur l’écran d’accueil, l’appareil photo se lance. Un appui sur le bouton dédié sur l’écran (les boutons de volume n’actionnent pas la prise de vue, dommage) lance l’enregistrement qui se fait tout seul. Il faut donc « filmer » la scène pendant que l’application génère les images nécessaires. Gifboom crée 60 images avant d’arrêter l’enregistrement. On peut cependant arrêter cet enregistrement avant que les 60 images aient été captées.  A vous de régler la vitesse de l’enregistrement : une petite roue crantée en bas de l’écran donne accès aux réglages. Un réglage rapide va générer les 60 images en quelques secondes alors qu’un réglage lent vous autorisera une prise de vue plus longue (nombre d’images-clés moins dense). L’étape suivante est dédiée au choix des images. Un maximum de 60 affichettes peuvent composer le GIF. Vous pouvez ensuite accélérer ou ralentir la séquence via un curseur qui autorise un Preview en temps réel !

Une palette d’effets type Instagram vient compléter cette étape, tout comme la possibilité de croper ou incliner l’image, l’encadrer ou la compléter d’un texte de votre choix. L’étape suivante est originale : elle autorise l’insertion d’un son durant l’animation du GIF. Ce son peut être un enregistrement de voix ou bien une musique ! Cette dernière fait appel au catalogue iTunes. Un petit bouton lecture posé en bas du GIF permettra aux mobinautes qui suivent votre Timeline d’écouter le son associé et d’acheter la musique choisie… sur iTunes.

Un Gif à partir d’une vidéo

En choisissant « From Vidéo » sur l’écran d’accueil, vous accédez aux vidéos disponibles dans votre pellicule. Il faut donc avoir réalisé la vidéo avant de lancer GifBoom. Une fois la séquence choisie, il faut sélectionner un passage qui fait 7 secondes au maximum. Un passage est choisi par défaut mais un glissement de doigt permet de le modifier. Très facile ! L’étape suivant est dédiée à la sélection des vignettes. 60 maximum comme pour la photo. Là aussi, la vitesse de défilement est paramétrable. Les effets disponibles pour la photo sont également présentes : filtres, crop, cadres, texte… On peut là aussi ajouter un enregistrement vocal ou bien une musique.

Le partage

Le partage est associée à la publication du Gif sur la Timeline de GifBoom. Une contrainte qui est liée au fait que GifBoom soit un réseau social. Il est fait pour partager ses GIF et découvrir ceux des autres. Vous pourrez toujours effacer un GIF publié au moment de son envoi par mail par exemple, mais cela reste une contrainte. Le fichier partagé (mail, SMS) est un lien. S’il s’affiche correctement dans l’application Mail, il est impossible d’enregistrer le GIF en local. Dommage. Une personne pourra toujours aller sur votre TimeLine pour récupérer le fichier (clic droit/télécharger la vidéo) mais il s’agit d’un .mov bien moins versatile que le GIF.

LES PLUS : Entièrement gratuit, ergonomie, potentiel créatif (cadres, filtres, collages, texte, musique,…)

LES MOINS : Réseau social incontournable, pas de fichier .Gif natif

Les options créatives de GifBoom sont impressionnantes...

Les options créatives de GifBoom sont impressionnantes…

GifMillGifMill

Application gratuite tout aussi fun que GifBoom à la différence près que GifMill n’est pas un réseau social. Sa seule fonction est donc de générer des Gifs créatifs partageables à l’infini sous forme d’un fichier éligible au copier-coller. GifMill, le générateur de Gif ultime ? Voyons ça.

 

Créer un Gif

L’écran d’accueil est plus dépouillé que sur GifBoom. Ici, le fichier généré se fera soit à partir de photos soit à partir d’une vidéo. 2Deux options seulement mais cela à le mérite d’être simple !

Créer un Gif à partir de photos

Une tape sur l’appareil photo donne la possibilité de prendre des photos à la volée ou d’utiliser les photos de la bibliothèque de l’iPhone. Pour réaliser un Gif à la volée, il faut prendre chaque photo une à une ! C’est plus contraignant que sur GifBoom qui génère seule les vignettes au fur et à mesure que l’on « filme » mais c’est aussi plus puissant puisqu’on peut ici choisir des photos qui ne sont pas captées dans la continuité. Pratique pour réaliser un diaporama de vignettes qui n’ont rien à voir entre elles. L’étape suivante propose une série d’options : la vitesse de défilement, la qualité et la taille du Gif, l’orientation des photos. Pas de cropping (on peut tout de même recadrer un peu) ni d’effet miroir comme dans GifBoom, mais est-ce gênant ?

Une fonction originale bien plus intéressante est proposée : on peut diffuser le Gif animé dans son ordre chronologique (ordre d’origine des photos) mais aussi dans un ordre inversé. On peut enfin diffuser le GIF dans les deux sens ! Ajouter du texte ou des Emojis sur le gif est une option…  payante : 0,89 euro… Tout comme une bonne partie des filtres eux aussi vendus 0,89 euro. Enfin, GifMill permet d’effacer certaines vignettes dans un GIF qu’on trouverait trop long ou trop détaillé (trop d’images-clés) par exemple.

Le partage

Il est possible de partager ses GIF sur Tumblr ou sur Twitter mais GifMill donne surtout la possibilité de s’affranchir totalement des réseaux sociaux. Un partage par mail par exemple envoie au contact une vraie pièce jointe en.Gif ! Ce document est copiable et partageable à l’infini car le GIF animé est reconnu comme une suite d’images. Il faut tout de même que l’application reconnaisse le GIF. Ce qui n’est pas le cas de Facebook qui téléchargera une seule image du « dossier »… En revanche, Twitter acceptera parfaitement le fichier tout comme votre Blog !

LES PLUS : Simplicité, efficacité, génère un vrai fichier .Gif

LES MOINS : ergonomie pas toujours évidente, options disponibles en achats in-app (1,80 euro pour deux options)

L'interface de GifMill est plutôt dépouillée...

L’interface de GifMill est plutôt dépouillée…