Si Apple ne communique jamais sur la répartition de ses ventes, d’autres comme Mixpanel, se chargent de détailler le succès des iBidules modèle par modèle…

Statistiques

Spécialiste du marketing mobile, MixPanel révèle haut et fort ce qu’Apple cache maladivement : la popularité de chacun des modèles qui constituent la gamme iPhone. À ce petit jeu de l’analyse de marché, MixPanel confirme ou révèle quelques tendances intéressantes.

L’iPhone 5s est bien la star des Apple Store. Disponible depuis 5 mois seulement, l’appareil représente déjà 1 iPhone sur 5 dans le parc installé. Sa courbe de progression laisse penser qu’il peut prétendre être le modèle le plus répandu d’ici la sortie de son successeur, l’iPhone 6. En quelques mois, le dernier flagship d’Apple aura ainsi dépassé l’iPhone 5 qui est aujourd’hui l’appareil le plus répandu avec une part de 32,65 % et l’iPhone 4s qui représente encore 23,94 % des iPhone en service.

statistiques du parc iPhone en mars 2014

L’iPhone 5c progresse doucement mais les informations qui rapportent régulièrement son insuccès sont ici confirmées. Le smartphone coloré d’Apple peine à atteindre les 7 % du parc. Un score bien médiocre au regard du matraquage publicitaire dont bénéficie l’iPhone 5c. Depuis décembre, alors que l’iPhone 5s gagne 0,5 point de part par semaine, le 5c plafonne à 0,14 point… Il laisse un boulevard à l’iPhone 4s (23,94 %) et au très vieux iPhone 4 avec ses valeureux 16,43 % de PDM. En toute logique cependant, la courbe de ces deux-là est en forte baisse.

Les mauvais chiffres de l’iPhone 5c (on peut dire sans risque qu’il stagne depuis Noël…) pourrait sceller le destin du smartphone plastifié. La sortie prochaine de l’iPhone 6 le ferait purement et simplement disparaître. Une question se pose dès lors : par quoi sera-t-il remplacé ?

Note : MixPanel réussit à réunir ses informations grâce aux milliers d’applications qui intègrent son SDK. MixPanel annonce ainsi avoir surveillé près de 17 milliards d’actions par mois. Les résultats dévoilés ici sont donc le fruit de 195 milliards d’événements compilés entre le 9 septembre 2013 et le 3 mars 2014.