Lundi, Apple a dévoilé CarPlay, un système qui permet de prendre le contrôle d’un iPhone au volant à travers l’interface native d’un véhicule. Adapté à la conduite, CarPlay va cependant bien plus loin qu’une simple adaptation d’iOS.

CarPlay chez Mercedes (1)

Dès 2014, Ferrari, Honda, Hyundai, Mercedes et Volvo doivent proposer CarPlay au cœur de leur système interactif. Ainsi, depuis son volant, chacun pourra prendre la main sur les contenus et fonctions de son iPhone avec le moins de risque possible. Dans une version simplifiée et adaptée à la conduite (gros boutons, interface épurée,…) les contenus de l’iPhone s’affichent sur l’écran de la voiture s’insérant ainsi dans l’interface native du véhicule.

Mais CarPlay va plus loin et ne se contente pas de reproduire l’écran de l’iPhone sur le tableau de bord. Apple annonce en effet un système intelligent capable d’analyser par exemple le contenu de vos derniers mails, sms ou rendez-vous afin d’y dénicher l’adresse du lieu où vous vous rendez. CarPlay est ainsi capable de proposer une liste « préférée » d’adresses ce qui évite de devoir entrer du texte à l’écran… Une simple sélection du doigt et c’est parti ! Ce confort sécuritaire est particulièrement intéressant en voiture mais pourrait parfaitement venir améliorer iOS dans sa version « normale »… En voiture en tout cas, cette intelligence s’accorde très bien avec le système « Siri Eyes Free » qui autorise le conducteur à interroger sa messagerie, envoyer un message ou chercher une information en sollicitant Siri sans lâcher son volant.

CarPlay GPS Mercedes

Un GPS capable de deviner votre destination après avoir étudié vos données personnelles

Suite à l’annonce officielle d’Apple, Volvo et Mercedes ont révélé leur CarPlay respectif à travers des déclarations, captures d’écran et vidéos qui nous apprennent plusieurs choses. Volvo rapporte pour sa part, que la connexion de l’iPhone à la voiture, si elle exige pour l’instant un câble (Lightning), pourra à terme se faire sans fil à l’image du désormais populaire AirPlay. L’information a depuis été retirée du dossier de presse mais il est tout à fait logique, pour les trajets courts par exemple, qu’il n’y ait plus besoin de brancher son appareil dans le véhicule. On apprend également à travers les visuels disponibles que si chaque constructeur peut personnaliser l’accès aux fonctions d’iOS (bouton, molette, écran tactile…), l’écran d’affichage est identique d’une marque à l’autre. Ce n’est pas un détail. Imaginez qu’en 2015, une 308 à moins de 20 000 euros pourra présenter la même interface qu’une Mercedes Classe S à plus de 80 000 euros ! Heureusement, comme on le voit dans la vidéo de Volvo, iOS vient s’intégrer au cœur d’autres fonctions (climatisation, position des sièges…) au design-maison… Reste à savoir si le SDK fourni par Apple laissera la place à assez d’applications tierces pour que chacun ait une interface (et donc un véhicule) personnalisée. Pour le moment, seule l’application de navigation Apple (Maps/Plans) est autorisée quand il s’agit de se diriger.

CarPlay chez Volvo

Chez Volvo, CarPlay s’intègre dans un écran vertical qui laisse la place à l’interface-maison de la marque.

L’arrivée d’iOS à bord de la voiture va sensiblement rassurer les propriétaires d’iPhone ou iPad qui retrouveront au volant le look d’iOS ainsi que sa logique ergonomique. Un bon point pour les conducteurs car jusqu’à maintenant, chacun des acteurs développait sa propre ergonomie forçant à une adaptation voire un ré-apprentissage à chaque changement de véhicule. Cela veut-il dire qu’il faudra nécessairement posséder un iPhone pour profiter au mieux de sa voiture ? Cupertino serait-il en train de renforcer encore d’avantage le lien qui maintient ses clients dans un éco-système de plus en plus riche et étendu ? Si c’est le cas (au fait, oui, c’est le cas…), parions que les concurrents de la Pomme ne se laisseront pas facilement bouter hors du champ de bataille qui accueillera bientôt un nouvel épisode de la guerre des OS : l’habitacle de nos automobiles.