La plupart des applications mobiles consomment des données lors de leur fonctionnement. KnowMyApp permet de savoir combien telle ou telle appli consomme… avant même de l’installer !

Ballon fair use data forfait données

500Mo, 3Go, 5Go,… la quantité de données que chacun peut consommer à travers son abonnement data est très rarement illimitée ! Il faut toujours s’arranger avec un Fair Use qui dépendra du prix qu’on veut bien mettre dans un forfait mobile… Il est donc intéressant pour ceux qui n’ont qu’un petit forfait data, de savoir si l’application à la mode qu’ils ont très envie d’installer va sérieusement grever leur réserve en données. C’est ce que permet le site web KnowMyApp.org, un service qui révèle la quantité de datas qu’une application déterminée va consommer chaque mois.

Prenons l’exemple de Facebook, l’incontournable application sociale. KnowMyApp annonce une consommation de 433,77 Mo par mois sur un iPhone 4s. Soit 42% d’un forfait 1Go ou 10% d’un forfait 4Go. Ce résultat est obtenu sur la base d’une utilisation comprenant chaque jour : 15 commentaires, 15 Likes, 3 vidéos lues, 9 photos consultées, 3 Check in, 3 photos up loadées et évidemment quelques « scroll » compulsifs… Le tout réparti sur 3 sessions de consultation.

consommation données data facebook

La consommation mensuelle de Facbook

Développé par le CTIA, un groupe de travail qui réunit les géants de l’industrie mobile aux Etats-Unis, KnowMyApp est alimenté par un système de diagnostic qui surveille les flux du réseau AT&T. Cette opération sert aussi aux développeurs qui sont encouragés à optimiser leurs applications en terme de consommation data. Pour le quidam, KnowMyApp est un bon moyen de se prémunir contre des dépassements de Fair Use qui se traduisent le plus souvent par des ralentissements de débits. Un petit coup d’oeil sur les consommations générées par des applications gourmandes comme Youtube par exemple, fait rapidement comprendre que la vidéo doit être visionnée avec parcimonie…

Dommage, KnowMyApp est encore limité en nombre d’applications. Que ce soit dans l’univers payant ou dans celui du gratuit, seules les 50 applications les plus populaires sont répertoriées.