L’iPhone et l’iPad ont toujours été volontairement privés de Flash. Cette technologie très présente sur le Web est pourtant au cœur de nombreuses vidéos, animations et jeux. Des contenus inaccessibles pour iOS sauf si vous optez pour des solutions externes à dénicher dans la jungle de l’App Store.

Logo Flash

Jouer à un jeu Facebook, explorer le portfolio d’un artiste talentueux ou regarder une vidéo sur le portail d’une chaîne de TV, voilà trois actions rendues impossibles par l’absence de Flash sur les iPad, iPhone et iPod Touch ! On sait à quel point Steve Jobs a toujours fustigé la gourmandise énergétique de Flash… Les améliorations apportées par Adobe (éditeur de la solution) n’y ont jamais rien fait… Steve Jobs a gagné sa guerre : Android a lui aussi arrêté de supporter le Flash nativement et Adobe a stoppé son développement pour les OS mobiles. C’est le HTML 5 qui a pris le relais. Pourtant, de nombreux contenus reposent encore sur Flash. Des sites web entiers sont développés à partir du logiciel d’Adobe. Des milliers de petits jeux en ligne sont eux aussi constitués à base de Flash. Si tous ces contenus sont accessibles depuis un OS de bureau (OS X, Windows 8, Linux,…), iOS est incapable d’afficher un petit bout de Flash. Des solutions, disponibles sur l’App Store, sont là pour parer (plus ou moins bien) l’écueil. iAddict a testé trois solutions sur les tâches suivantes : lire une vidéo en Flash, jouer à un petit jeu en Flash et enfin naviguer sur un site dont l’interactivité repose sur la solution d’Adobe. Le test a été réalisé sur un iPad Mini de première génération.

PUFFIN. La solution gratuite.

Puffin Web Browser est un navigateur internet qui a l’honneur d’être la seule solution gratuite de ce test. En navigation classique, Puffin fait le travail. Moins rapide que Safari, il peine parfois à lire correctement une vidéo YouTube (ce n’est pas du Flash) et il est préférable de basculer dans son module vidéo (petite icône en forme de pellicule située dans la barre supérieure) qui offre une lecture fluide et d’excellente qualité ce qui n’est pas toujours le cas de Safari qui lit souvent les vidéos YouTube dans une qualité moindre.

La lecture de vidéo Flash. En accédant à la bande-annonce du Nanar de l’année 2014 « Mega Shark VS Mecha Shark », on tape sur la vidéo. Quelques secondes suffisent au lancement. Là aussi, pour avoir une qualité acceptable, il faut lancer le module vidéo qui se trouve en haut de l’écran. Si vous ne le faites pas, l’image saccade pas mal et le son est sensiblement décalé. Une fois le module vidéo sélectionné, l’affichage est de très bonne qualité. Attention cependant. Puffin, pour lire le Flash, passe par des serveurs qui sont situés aux États-Unis. Les vidéos auxquelles vous accédez ne devront donc pas comporter de restriction géographiques. Si un contenu est réservé à la France, Puffin ne pourra pas le lire ! (Ce principe est identique pour les autres solutions) Un petit tour sur Livetv.sx nous donne accès à quelques sports et compétitions inaccessibles en France. L’affichage y est effectif mais manque terriblement de fluidité. L’image est assez pixellisée mais les fans de foot US ou de NBA trouveront des contenus à se mettre sous les yeux (la qualité globale du site n’est pas bien meilleure sur un navigateur de bureau).

Naviguer sur un site en Flash. Pour ce test, iAddict s’est rendu sur deux sites entièrement réalisés en Flash. Leur animation, tout comme leur interactivité, repose sur la techno d’Adobe. Sur www.jonathanyuen.com, l’animation et l’interactivité fonctionnent correctement. C’est moins fluide que sur la version de bureau et le son saccade de temps en temps mais cela fonctionne globalement. Les seuls problèmes observés surviennent lors des « clics » qui manquent de précision. C’est un coup à prendre. Sur www.tokyoplastic.com, l’animation est quasiment aussi fluide que sur une machine de bureau. Le plus difficile reste finalement de découvrir où se trouvent les zones d’interactivité car contrairement à une navigation souris à la main, l’écran d’une tablette tactile n’affiche pas de curseur qui se modifie en passant sur une zone cliquable. Même l’option souris, disponible dans les paramètres, n’anime pas le curseur lors du survol de zones cliquables. Par contre, dans ce mode, le survol d’une zone interactive fait réagir l’objet survolé.

Jouer à un petit jeu en Flash. Direction Telez.fr pour une petite partie de Mission Z, un jeu façon 8 bits qui amusera les plus jeunes internautes. Pas d’affichage. Le Flash Player de Puffin (installé sur les serveurs de l’éditeur) ne semble pas à jour… Dommage.

Conclusion. Puffin est efficace pour lire les vidéos et ne s’en sort pas mal lorsqu’il s’agit de naviguer sur un site Flash. Pour le prix, 0 euro, c’est acceptable. Une gratuité qui cache tout de même un sacré défaut : elle n’offre un support de Flash qu’entre 9h et 16h… à peu près. Pour profiter d’une gestion permanente des animations et vidéos Flash , il faut passer à la caisse : 2,69 euros.

SkyFire. Le Spécialiste Vidéo

Dans la présentation de son application, Skyfire est honnête : l’App n’est pas faite pour les pour les jeux Flash (Zynga, Facebook…) ni pour les sites en Flash nécessitant l’usage de mots de passe. Ça a le mérite d’être clair.

La lecture de vidéo Flash. Comme pour Puffin, nous tentons de lire la bande-annonce de « Mega Shark VS Mecha Shark ». L’affichage de la page est déroutant car tout se passe comme si la lecture Flash n’était pas possible (espace blanc en lieu et place de la vidéo). C’est quelques secondes après qu’apparait une fenêtre proposant de lire la vidéo trouvée. Pour gagner un peu de temps, mieux vaut cliquer sur le bouton « Vidéo » qui se trouve dans la barre supérieure du navigateur (en haut à droite). Une fois l’opération de lecture lancée, 30 bonne secondes passent avant que les images ne commencent à s’afficher. Un délai durant lequel Skyfire ré-encode la vidéo avant de la renvoyer vers la tablette dans une version compatible avec le débit constaté. C’est louable mais l’opération est trop longue. Puffin fonctionne sur le même principe et la lecture est quasi-instantanée. Quant à la qualité, elle n’est pas à la hauteur. Si le son est bien synchronisé, l’image est pixellisée tandis que le flux est saccadé.

Direction Livetv.sx pour un petit test de sport. Comme pour la bande-annonce, un petit bandeau propose de lancer la vidéo détectée. L’encodage tampon est cette fois plus court (une dizaine de secondes). L’affichage est tout juste correct : la définition est assez mauvaise mais pas plus ni moins qu’avec Puffin. Les fans de Hockey, de NBA ou de Baseball pourront suivre les matches en Live mais la qualité d’affichage ne permet pas de prendre beaucoup de plaisir… Le test effectué sur un match de Hockey a toutefois permis de suivre le jeu malgré la rapidité de l’action.

Naviguer sur un site Flash. Sur www.jonathanyuen.com, un message d’erreur nous averti qu’une mise à jour de Flash est nécessaire. Skyfire n’est apparemment pas à jour… Idem sur www.tokyoplastic.com. On était prévenu : Skyfire n’est pas fait pour ça !

Jouer à un jeu en Flash. Direction notre petit jeu du jour : Mission Z, jouable sur Telez.fr. Message d’erreur. Le lecteur Falsh de Skyfire n’est pas à jour. Le jeu réclame la version 11.8 de Flash, une version récente. L’alerte est moins inquiétante que sur le site précédent dont l’alerte demandait au moins une version 8 ! Skyfire n’est plus mis à jour depuis longtemps… alors que des bugs liés à iOS 7 ont été récemment corrigés.

Conclusion: Pour un spécialiste de la vidéo, Skyfire fait à peine le boulot. A 4,49 euros, les résultats sont pour le moins légers…

 

Photon, la solution la plus chère.

A 20 euros l’application, les espoirs sont grands quand on a pris l’habitude de ne dépenser qu’entre 0 et 5 euros pour une App attirante…

La lecture de vidéo Flash. Direction la Bande-Annonce de « Mega Shark VS Mecha Shark », un film que j’ai finalement autant envie de voir que Sharknado… Le navigateur n’affiche pas spontanément la vidéo Flash. En fait, Photon est un navigateur aux qualités intéressante qui est capable, seulement si on le désire, d’activer la lecture Flash. Il faut pour cela appuyer sur l’éclair (icône du flash) qui se trouve en haut à droite. A partir de ce moment-là, la vidéo s’affiche de façon quasi-instantanée. La lecture n’est pas de très bonne qualité, un défaut qui saute aux yeux en lecture plein écran. Le flux est saccadé mais le son synchronisé. Déception. Un petit tour dans les réglages (roue crantée en haut à droite) permet de choisir à quel type de contenu le navigateur doit s’adapter. Le choix de la vidéo ne change pas grand chose. Si la fluidité s’améliore, la qualité d’affichage reste médiocre. Un scandale comparé à l’excellent affichage de Puffin qui coûte 4 fois moins cher dans sa version payante !

On teste quand même le visionnage de sport en direct sur Livetv.sx. Étonnant : l’application se met de temps en temps en mode Flash puis revient en mode « normal ». Il faut donc bien vérifier que l’icône en forme d’éclair soit absente de la barre supérieure du navigateur. Si elle s’affiche, il faut taper dessus. Si Photon réussit  à afficher des live, c’est avec des pop-up qu’il est très difficile de retirer. Bref, une expérience utilisateur exécrable… Dommage car sous les pop-up et messages d’alerte, l’image à l’air de présenter une qualité acceptable…

La navigation sur un site en Flash. www.jonathanyuen.com : c’est la bonne surprise du test (on n’y croyait plus !). Même si l’interactivité est rendue difficile par un touché assez imprécis (c’est vrai pour les autres solutions testées), il faut reconnaitre que la fluidité de l’animation fait jeu égal avec une navigation sur une machine de bureau. Direction www.tokyoplastic.com. Idem. L’animation est parfaite. C’est de loin la meilleure expérience visuelle sur un site Flash !

Jouer à un jeu en Flash. Rejoignons notre petit jeu Télé Z pour voir ce que donne le gameplay. Bon, soyons francs. C’est une catastrophe ! Quels que soient les paramètres choisis (Web, Game, Vidéo), la lenteur de l’affichage empêche toute cession de jeu… Pour faire joujou avec Mission Z, il faudra vous rabattre sur un navigateur de bureau.

Conclusion : Photon est l’escroquerie de ce test ! Même en promotion (4,49 euros au lieu de 20 en ce moment), rien ne justifie le prix d’une telle débâcle ! La navigation sur les deux sites en Flash du test est certes la plus fluide mais, sauf si vous cherchez un navigateur spécialiste des sites interactifs qui reposent sur la techno d’Adobe, Photon est à fuir.

Le choix de la Rédaction

Si on ne s’en tient qu’à l’accès à des contenus Flash, Puffin ressort clairement gagnant de cette mêlée. Son modèle Freemium (version de base gratuite avec un accès au Flash entre 10h00 et 16h00) permet de tester l’application sans dépenser un sou et ses résultats, en dehors du jeu, sont honorables. On retiendra tout de même une leçon de ce test : quelle que soit l’application, le jeu reste exclu.