Ce n’est pas une surprise. Les objets connectés et les iDevices sont bien les stars du CES. Petit point à mi-parcours de cette Edition 2014.

Logo CES 2014

Les objets connectés pleuvent sur ce CES. Ceux qu’on attendait (Withings, Parrot,…) ont bien quelques produits innovants mais les annonces viennent aussi de « nouveaux » acteurs comme SIGNAL ou Archos. Voici quelques unes des nouveautés 2014 qui prouvent que si les iPhone et iPad sont d’une certaine façon les grands absents du CES, les « accessoires » qui leurs sont dédiés sont omniprésents.

Ampoule Belkin Wemo

BELKIN

Belkin complète sa gamme Wemo avec une ampoule connectée en Wifi. Fabriquée à partir de LED libérant l’équivalent de 60 Watt, l’ampoule comprend un variateur qui se pilote via l’application-maison de Belkin. Un boitier-passerelle qui se branche à la Box du domicile permet de piloter jusqu’à 50 ampoules. Un mode vacances simule une présence à la maison mais le plus intéressant reste la compatibilité avec l’application IFTTT. Cette dernière est capable d’intégrer les ampoules à des scripts pré-enregistrés (exple : allumage des ampoules quand j’arrive à la maison,…). Autre intérêt des ampoules Belkin : leur prix ! 34,99 euros à l’unité et 99,99 euros pour le Kit de démarrage (2 ampoules et un pont Wemo Link). Une vraie concurrence pour les Hue de Philips qui sont horriblement chères : 59,95 euros l’ampoule et 199,95 euros le Kit de démarrage (3 ampoules et la passerelle)… Même si Les Wemo Bulb ne sont destinées qu’à remplacer les ampoules classiques alors que les Hue de Philips sont aussi un outil d’ambiance (choix de la couleur,…), un début de concurrence ne peut pas faire de mal au consommateur. D’autant qu’Arches qui de grandes ambitions dans le monde des objets connectés, devrait tôt ou tard s’engouffrer dans le secteur. Une guerre des prix à venir ?

La gamme Wemo commence à prendre une certaine ampleur. La preuve avec ces quelques images :

 

iaddict-250

 

Objets connectés chez Archos ARCHOS

La marque française a du mal à retrouver un souffle dans l’univers des tablettes à bas coût. Difficile en effet de se battre contre un Google qui renonce à faire de la marge sur ses Nexus… Pourtant, Archos se démène et s’imagine un avenir dans l’univers des objets connectés. C’est un peu l’une des surprises de ce CES : Archos proposera toute une gamme d’objets dédiés au Self Quantified : Station météo, bracelet d’activités, montre et balance intelligentes, caméra de surveillance,… Tout un programme ! Fidèle au marché d’entrée de gamme, Archos promet des tarifs tout doux : à partir de 50 euros pour une montre connectée. Si Archos prend des risques en explorant autant de pistes à la fois, il faut reconnaître que l’eco-système qui en résultera aura l’avantage de la compatibilité. Tous les objets, de la caméra au détecteur d’ouverture de porte, se « retrouveront » au sein d’une application unique. Un bon point par rapport aux Belkin, Withings et autre Netatmo dont les matériels sont totalement incompatibles entre eux !

 

iaddict-250

 

 

Powermate de Griffin

GRIFFIN

Griffin réinvente le PowerMate, un accessoire sorti il y a 13 ans dans une version filaire ! Le cylindre, tout d’aluminium vêtu, ne fait que tourner sur lui-même mais cela lui offre plusieurs utilités. Il peut se contenter de contrôler le niveau sonore du Mac. C’est d’ailleurs sa fonction par défaut. Mais une application dédiée permet de confier d’autres tâches au PowerMate de façon contextuelle : il peut servir à faire défiler des pages, avancer dans une vidéo ou bien zoomer sur une image. Cette molette à tout faire est aussi cliquable. Le rôle qu’un monteur vidéo imagine donner au PowerMate, c’est celui du Jog/Shuttle. Un accessoire qui sert à naviguer rapidement ou précisément dans une Timeline vidéo, en avant ou en arrière. Avec l’explosion du montage numérique, le Jog/Shuttle façon molette a disparu au profit de raccourcis clavier tout aussi efficaces et désormais dédiés à la main gauche tandis que la souris reste dans la main droite (je parle pour les droitiers bien sûr…). Pas sûr que les monteurs voudront revenir en arrière… A tester. Le PowerMate fonctionne en Bluetooth 4.0 ce qui lui offre une autonomie de plusieurs mois avec 2 piles AAA. Il sera disponible au second semestre 2014 pour 60 euros.

 

iaddict-250

 

Withings Aura

WITHINGS

Withings, encore une start-up française, est déjà bien implantée dans l’univers des objets connectés. Avec sa balance intelligente (dont l’une est adaptée aux nourrissons), son tensiomètre et son Baby Phone connectés, il faut dire que Withings s’est imposée comme un des leaders de l’innovation. Sa présence au CES s’est cristallisée autour de l’Aura, un tracker de nuit capable, aussi, de réveiller un individu de la façon la plus douce possible. Explications. L’Aura est constituée de deux « accessoires ». Un tapis qui se glisse sous le matelas. Depuis cet emplacement, il surveille la qualité du sommeil : mouvements, rythme cardiaque et respiration sont tracés et compilés à travers une application iOS qui convertit tout ça en courbes et statistiques informatives. Ce n’est pas tout car l’Aura, c’est aussi un simulateur d’aube couplé au tapis. En fonction du moment, le simulateur diffuse une lumière qui facilite l’endormissement, le réveil… et la qualité du sommeil ! Oui, de la lumière est diffusée pendant la nuit. Il semble que cela sollicite la sécrétion de certaines hormones bénéfiques pour le repos… Le tapis situé sous le matelas choisit le meilleur moment pour le réveil (croisement entre l’heure demandée et une séquence de sommeil léger détectée) et transmet l’info au simulateur d’aube. Vous en voulez encore ? Le simulateur sait aussi diffuser un son qui se cale sur le rythme cardiaque détecté ! Selon Withings, c’est le meilleur moyen de se réveiller de bonne humeur… Sachez que tout cela est réalisé après l’analyse des bruits détectés dans la chambre tout comme la température et la luminosité environnante ! Withings annonce une commercialisation pour le printemps 2014 au tarif de 299 dollars.

 

iaddict-250

 

Montre Pebble Steel

PEBBLE

La montre Pebble est l’un des plus gros succès de Kickstarter, ce site de Crowdfunding dédié aux projets pas encore financés. Avec 10 millions de dollars récoltés au lieu des 100 000 nécessaires au projet, Pebble a su proposer l’une des premières montres connectées à fonctionner correctement avec une autonomie… honnête (7 jours sans recharge). Le fait est que même si la Pebble première génération a beaucoup séduit (plus de 300 000 ventes en 2013), ses qualités n’étaient pas pour autant à la hauteurs des 10 millions de dollars récoltés ! Ses développeurs et designers se sont donc remis au travail pour présenter la Steel. Une Pebble en acier autrement plus classe que sa version plastique. Acier inoxydable et cuir s’allient désormais dans une montre plus fine et plus légère. Les nouveautés : 3 couleurs pour les notifications, un nouveau magasin en ligne, le Pebble AppStore, dédié aux applications compatibles avec la montre. Comprenez donc que si Pebble ne réinvente pas sa smartwatch, cette dernière a désormais un look plus séduisant, plus classe,… le look d’une montre qu’on choisirait pour son aspect et non pas pour les fonctions qu’elle cache…

 

iaddict-250

 

Verre Corning Gorilla Glass courbé

CORNING

Le fabricant de verre bien connu pour fournir Apple en écrans ultra-résistants (depuis l’iPhone 1), annonce deux nouveaux produits. Un verre courbe destiné à équiper tous les appareils aux écrans et surfaces… courbes. Smartwatch, smartphone et autres objets connectés sont concernés. Ce verre courbe qui peut atteindre des angles flirtant avec les 80°, est prêt à être fabriqué en grande quantité dès cette année. Cette nouveauté ne vient pas seule puisque le fabricant du Gorilla Glass propose aussi à son catalogue un verre anti-microbien. Un verre dans lequel a été introduit un agent anti-bactérien qui doit rendre inutile l’usage de produits tiers. Ainsi construite, la surface lutte seul contre le développement des moisissures, bactéries et algues susceptibles d’être présents en grande quantité sur les smartphones. L’effet anti-microbien n’a pas de durée de vie limitée. Ce verre n’est pas encore disponible, l’Agence américaine de protection de l’environnement étant en train d’en évaluer la conformité. Les deux innovations de Corning n’enlèvent évidemment pas les qualités qui ont fait le succès du Gorilla Glass : solidité, résistance aux rayures, finesse et sensibilité tactile,…

 

iaddict-250

 

Mophie-Space-Pack

MOPHIE

Mophie, bien connue pour ses solutions de batteries embarquées, profite du CES pour lancer une nouvelle génération de coque dédiée à l’iPhone. Le Space Pack, en plus d’offrir 1 700 mAh additionnels au smartphone Pommé, apporte jusqu’à 32Go de stockage supplémentaire. C’est là toute l’originalité de Mophie : du jus et de la place en un seul accessoire ! Ainsi « protégé », l’iPhone 5 ou 5s peut tenir 2 fois plus longtemps et stocker jusqu’à 96 Go de données (64Go natifs et 32Go additionnels). Un petit bouton situé à l’arrière du Space Pack lance la recharge de l’iPhone tandis qu’une application dédiée se charge de gérer les données stockées « en externe ». Disponible en mars prochain, la coque peut toutefois être pré-commandée dès aujourd’hui. 149,95 dollars pour 16Go et 179,95 dollars pour 32Go.

 

iaddict-250

 

La SIGNAL RP One et son côté Xbox...

La SIGNAL RP One et son côté Xbox…

SIGNAL & SteelSeries

MOGA Ace Power, PowerShell, l’univers de la manette de jeu dédiée aux iBidules a le vent en poupe. L’API dévoilée par Apple à la dernière WWDC n’y est pas pour rien… Si les deux modèles pré-cités sont destinés aux iPhones, deux nouveaux arrivants viennent de se faire connaitre. SIGNAL lance la RP One tandis que SteelSeries annonce sa Stratus. 2 manettes qui contrairement aux précédentes, adoptent un design reprenant celui des manettes de console. Bien plus ergonomiques que les MOGA et Logitech, elles ont aussi l’avantage d’être compatibles avec les iPad. Elles annoncent toutes les deux une autonomie de 10 heures, la possibilité de jouer à plusieurs (avec les jeux compatibles) mais si la RP One peut être rechargée tout en étant utilisée, ce n’est pas le cas de la Stratus. Toutes deux vendues 99 dollars, la RP One sera disponible au premier semestre alors que la Stratus est déjà en pré-commande.

 

 

iaddict-250

 

June-Netatmo-01

NETATMO

Vous connaissez certainement Netatmo. Une entreprise française qui a réinventé la station météo ! Son premier objet connecté fut un coup de maître : une station météo capable de rapporter températures intérieure et extérieur, taux d’humidité, qualité de l’air, taux de Co2, pression atmosphérique et confort acoustique. Tout ça grâce à deux cylindres ultra-sexy bien loin des vieux baromètres boisés qui ont longtemps occupé nos intérieurs. Qui dit objet connecté dit smartphone. Et Netatmo a associé sa station météo à une application capable de lancer des alertes quand certains seuils sont atteints. Fort de cette expérience, Netatmo a dévoilé June, le premier bijou qui analyse l’exposition au soleil. Fait de cuir et de reflets, June se porte au poignet, détecte et analyse la quantité d’UV reçus. résultat : l’application associée compile les données et les affiche sous forme de graphiques. Quantité d’UV reçue, temps d’exposition, capital soleil épuisé, moments de la journée les plus forts,… toutes ces données sont réunies dans l’appli. Cette dernière est ainsi capable d’envoyer des notification si certains seuils sont dépassés. Des conseils sont également prodigués par un June qui s’apparente à une espèce d’ange gardien de la peau des femmes. Décliné en 3 couleurs (or, canon de fusil ou platine), le June est un des premiers objet à ne pas ressembler à un appareil connecté. Il n’est pour l’instant compatible qu’avec iOS (à partir de l’iPhone 4s), n’est pas étanche (dommage) mais résiste aux éclaboussures. Il sera disponible au second trimestre 2014 pour 95 euros.

 

iaddict-250

 

Parrot MiniDrone

PARROT

C’est l’une des sociétés françaises les plus en pointe dans l’univers des objets connectés. Le casque Zik (casque musical Bluetooth avec réducteur de bruit), le Flower Power (surveillance de la santé des plantes) ou encore l’A.R Drone, ce quadricoptère télécommandé par l’iPhone, en sont la preuve. Parrot, papa du Zikmu dessiné par Starck, annonce deux nouveaux produits à l’occasion du CES 2014.

Un Quadricoptère miniature piloté à travers une application iOS. Le MiniDrone est un A.R Drone qui tient dans la main. Destiné à des vols intérieurs, il est particulièrement rapide et maniable. Usant de la magie du gyroscope et autre accéléromètre, le MiniDrone est étudié pour corriger lui-même sa trajectoire. Le « jouet » en devient donc utilisable par un enfant : l’accéléromètre de l’iPhone se charge de diriger le quadricoptère et si on « lâche » les commandes, le MiniDrone se stabilise tout seul ! Une bonne nouvelle pour l’intégrité des murs alentours…

Techniquement parlant, le MiniDrone embarque un gyroscope, un accéléromètre, un détecteur ultrason et une caméra ventrale qui servent à la stabilité et au contrôle de l’appareil. Contrairement à son »grand frère », le MiniDrone n’a donc pas de caméra vidéo ! Le Bluetooth 4.0 (basse consommation) fait la liaison entre l’iPhone et le quadricoptère et autorise une distance d’une cinquantaine de mètres entre les deux appareils. Malheureusement, la miniaturisation de l’engin se fait au détriment de son autonomie qui n’atteint que… 6 ou 7 minutes ! C’est maigre. Le MiniDrone n’est pas encore commercialisé et son tarif reste inconnu. Parions tout de même qu’il sera très inférieur aux 350€ de l’A.R Drone…

Parrot Jumping SumoLe second produit présenté par Parrot est un véhicule terrestre lui aussi piloté par une application mobile dédiée. Disposant de Deux roues surdimensionnées et contrôlées indépendamment l’une de l’autre, le Jumping Sumo est doté d’une caméra (QVGA) dont l’image est envoyée en temps réel dans l’application iOS qui sert au pilotage. Grâce à ses roues, le Jumping Sumo peut tourner très rapidement à 180° mais il a une autre particularité que son nom vous laisse deviner : il saute ! Capable de s’élever à près d’un mètre de hauteur, le véhicule est contrôlé par Wifi. Un Wifi 802.11ac qui laisse le Jumping Sumo s’éloigner à 50 mètres de l’iBidule. Avec 20 minutes d’autonomie, l’expérience de jeu est plus proche de ce que l’on attend de ce type de jouet… Pas de tarif ni de date de sortie mais comme le MiniDrone, le Jumping Sumo doit sortir dans le courant de l’année 2014.