L’Apple Watch dispose d’un port caché que l’accessoiriste Reserve Strap compte bien exploiter afin de proposer un bracelet capable de recharger l’appareil.

Reserve Strap version 2

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Reserve Strap. Il y a quelques jours, cette start-up annonçait un premier bracelet capable de prolonger l’autonomie de l’Apple Watch. L’accessoire utilisait la recharge magnétique de la montre tout en laissant ses capteurs fonctionnels. Depuis, le fabricant du Reserve Strap a pourtant changé sa stratégie.

reserve Strap version 1

Le Reserve Strap dans sa première version

La nouvelle version du bracelet-batterie exploite le port caché de l’Apple Watch. Les 6 contacts dissimulés dans l’un des rails qui accueillent la fixation du bracelet seraient, selon Reserve Strap, tout à fait capables de transmettre un courant électrique à la batterie de la montre. Cerise sur le gâteau, la recharge « filaire » serait beaucoup plus efficiente que la solution par induction imposée par Apple.

Reserve Strap version 2 (2)

Le bracelet Reserve Strap dans sa version 2

Les contacts qu’Apple a intégrés dans sa montre ont un temps été associés au diagnostic et à la maintenance auxquels les techniciens de l’Apple Store procéderaient en cas de problème. Mais ces deux tâches se feraient exclusivement sans fil à l’aide d’un iPhone. Le « port secret » de l’apple Watch pourrait ainsi être exclusivement destiné au transfert de données, que ce soit en usine par Apple ou bien par les développeurs tiers.

D’autres acteurs pourraient eux-aussi décider d’exploiter le port caché de l’Apple Watch mais Cupertino a probablement les moyens de bloquer ce genre d’initiatives, comme cela a été fait pour les câbles Lightning qui ne répondaient pas aux normes du « Made for iPhone ».

Comptant sur la clémence d’Apple, Reserve Strap propose son bracelet en pré-commande pour 249 dollars. Les livraisons sont prévues pour l’automne prochain.