AirWeb est une application iOS qui réalise ce que Safari ne sait étonnamment pas faire : naviguer en plein écran sur sa TV à partir d’un iPad !

Logo AirWeb

La version iOS de Safari, le navigateur natif d’Apple, s’est sensiblement améliorée avec le temps. Avec l’arrivée des onglets, naviguer sur un iPad est devenu assez semblable à ce qu’offre la version desktop. Pourtant, tous les appareils Apple disposant de Safari, s’ils permettent d’afficher le navigateur sur l’écran d’une télévision via un Apple TV, ne sont pas tous égaux. Si les Mac, iPhone et iPod Touch affichent leur écran en 16:9 sur une TV 16:9, ce n’est pas le cas de l’iPad dont l’écran 4:3 s’affiche tel quel lorsqu’il est envoyé par AirPlay sur un support 16:9. Résultat : que vous soyez en salle de réunion pour une présentation officielle ou bien dans votre salon pour une session de navigation Web, l’écran cible affiche de grosses barres noires sur les côtés ! Un « effet » qui gâche terriblement l’expérience utilisateur.

C’est là qu’intervient AirWeb, une application iOS qui se substitue à Safari et donne à l’iPad la capacité d’afficher son contenu en plein écran sur les écrans et vidéo-projecteurs 16:9 !

L’installation. Pas de difficulté : après le téléchargement, lancez AirWeb après vous être assuré que la copie d’écran via Airplay était bien activée sur l’iPad (centre d’activité/Airplay/Apple TV). Lancez AirWeb. Une page d’accueil s’affiche sur la TV alors qu’un rappel des gestes indispensables à l’utilisation d’AirWeb est présenté sur l’iPad. C’est la première « surprise » : l’application ne duplique pas son « navigateur » sur l’écran TV. AirWeb est en fait une espèce de trackpad géant qui permet de naviguer sur le Web comme on le ferait depuis un MacBook ! La gestuelle est donc celle d’un trackpad et non celle d’un iPad. Ainsi, le scrolling se fait à deux doigts. L’usage d’un doigt étant réservé au déplacement du curseur à l’écran. Une tape sur le point d’interrogation situé dans le coin inférieur gauche de l’iPad affiche ces gestes qui ne sont cependant pas nombreux et donc faciles à retenir.

Les geste dans AirWeb

Une tape sur le point d’interrogation lance l’affichage des gestes utiles dans AirWeb

L’interface. L’écran de l’iPad faisant office de trackpad, seule la partie haute de la surface est occupée par les rares éléments interactifs : une barre d’adresse qui sert aussi au lancement des recherches. Sur la gauche, les flèches qui permettent d’avancer ou reculer dans l’historique de navigation. Sur la droite, 3 icônes : une flèche dédiée au rechargement de la page active, l’icône de partage qui autorise l’envoi d’une page via Airdrop/SMS/Mail/Twitter ou Facebook. Ce bouton donne aussi la possibilité d’ouvrir la page dans Safari ou encore de mettre cette même page dans la liste de lecture. Un bon point car c’est une fonction très pratique installée nativement dans Safari. Le troisième et dernier bouton prend la forme de l’iPad. Un clic dessus : le contenu de l’écran TV s’affiche sur la tablette… mais disparait de la télévision. Dommage, car pouvoir contrôler ses gestes en gardant les yeux sur la tablette tout en affichant le contenu sur un écran distant est une fonction intéressante quand on veut réaliser une présentation.

AirWeb est un gros Trackpad à l'interface minimaliste !

AirWeb est un gros Trackpad à l’interface minimaliste !

La Navigation. Une tape dans la barre d’adresse/Recherche et c’est parti ! Un clavier apparaît ainsi qu’un historique de navigation. C’est Google qui s’y colle et la vitesse d’affichage est plutôt satisfaisante. Le scrolling, qui se fait avec 2 doigts, est sujet à une certaine latence due à la transmission Airplay, mais rien de choquant. Cela reste acceptable. Une fois sur la page de destination, le déplacement du curseur se fait avec un doigt. Ce curseur polymorphe change de forme lorsqu’il passe au-dessus d’un élément cliquable. Ouf ! Un détail dont l’absence aurait gâché la navigation, un peu comme comme dans les navigateurs qui autorisent l’accès aux contenus Flash et que nous avions testés dans ce dossier. Pourtant, la navigation sur AirWeb n’est pas sans défaut. Avant tout, il faut préciser que si AirWeb permet bien l’accès à Internet dans un format 16:9, c’est la version mobile du Web qui s’affiche ! Le phénomène est systématique pour les sites dits « responsive » : ils s’adaptent à l’appareil qui accède à leurs contenus. Un bien vilain défaut dans notre cas : quand on utilise un écran de 50 pouces ou plus, ne pas pouvoir accéder à la version la plus riche d’un site est profondément énervant ! Pour être précis, c’est la version tablette qu’AirWeb affiche… même depuis un iPhone. Safari envoyé en Airplay sur une TV, pour sa part, affiche la version tablette depuis un iPad et la version smartphone depuis un iPhone. Les plus gros sites Web ne présentent cependant pas ce « défaut » car leur version mobile est en général accessible via une application iOS dédiée. Encore que… Un test sur Huffingtonpost.fr a prouvé qu’avec un iPhone et Safari, c’est bien la version mobile qui est proposée par défaut. Accéder à la version Desktop nécessite de faire un choix manuel dans l’interface du site.

A gauche, Safari. A droite, AirWeb et son affichage 16:9...

A gauche, Safari. A droite, AirWeb et son affichage 16:9…

Quelques bugs. Lors des tests en navigation, quelques problèmes sont survenus. Tous les liens ne fonctionnent pas. Sans raison apparente, un clic sur un lien peut ne jamais rien donner. Alors que ce même lien fonctionne parfaitement dans Safari Mobile. Un Safari mobile globalement plus réactif que AirWeb. L’exemple du zoom est assez frappant : parfaitement fluide dans Safari, il est souvent erratique dans AirWeb. Autre bug heureusement contournable : la lecture de vidéos intégrées. Un clic sur une vidéo YouTube affiche le lecteur en plein écran. Au lancement de la lecture, un écran noir vient recouvrir les images pourtant en cours… à l’arrière-plan ! Heureusement, une tape sur l’icône iPad située dans le coin supérieur droit de la tablette rétablit la situation. La vidéo est lue dans une qualité fidèle à ce que sait faire Airplay. Malheureusement, il est arrivé à plusieurs reprises qu’en retour de lecture, l’affichage sur le grand écran bugue avec à la clé un Web orienté à 90°… Seul un reboot de l’appli a pu venir à bout de ce problème.

Des manques. AirWeb peut-il remplacer Safari ? D’une certaine manière, oui. A partir du moment où l’on cherche à naviguer simplement sur Internet. Si AirWeb a semblé un peu plus lent que Safari, rien de rédhibitoire n’est venu gâcher la fête en dehors peut-être de liens restés sans réponse. Safari cependant, malgré son affichage 4:3 assez insupportable sur un écran 16:9, garde quelques avantages : son système d’onglets identique à celui de la version bureau présente une ergonomie incomparable à celle d’AirWeb qui ne met à disposition de l’utilisateur aucun moyen d’ouvrir plusieurs pages à la fois (sauf à en passer par l’Historique qui permet de rouvrir rapidement une page déjà visitée). Pas de signets non plus dans AirWeb. On aurait aimé retrouver nos Bookmaks Safari… Impossible. La faute en revient à  Apple qui n’autorise pas l’option…

Et l’iPhone dans tout ça ? AirWeb étant une application universelle, elle est tout à fait compatible avec les iPhone et iPod Touch. Mais est-ce utile ? Ces deux derniers appareils, contrairement à l’iPad, ont un écran 16:9 qui sait parfaitement remplir un écran TV en AirPlay ! Depuis un iPhone, Safari s’affiche en plein écran sur une TV 16:9. Un bon point pour le smartphone qui sait donc marier le 16:9 et les fonctions avancées de Safari (onglets, signets…). Mais comme précisé plus haut, dans le cas de sites responsive (qui s’adaptent automatiquement à l’appareil détecté), l’iPhone accède à un Web mobile qui n’a pas la richesse d’une version complète. Dans la même situation, AirWeb accède le plus souvent à une version tablette, un peu plus riche que la version smartphone. Dans le cas de sites non responsive, AirWeb perd donc de son intérêt sur iPhone… Safari et le smartphone d’Apple affichant parfaitement le Web dans sa version la plus riche dans un format 16:9 du plus bel effet.

Safari et l'iPhone dans un écran 16:9. parfait. Encore faut-il choisir manuellement un affichage "normal" du site qui, sinon, impose une version mobile des ses pages...

Safari et l’iPhone dans un écran 16:9. Parfait ! Encore faut-il choisir manuellement un affichage « normal » du Huffington qui, sinon, impose une version mobile des ses pages…

Conclusion. AirWeb est une application très bon marché surtout avec la promotion actuelle : 0,89 euros au lieu de 1,79 euros. A ce prix, elle vaut vraiment la peine de figurer sur l’écran de l’iPad. Que ce soit dans un but personnel ou professionnel, profiter de toute la largeur de son écran pour surfer dans Google s’avère pour le moins confortable. On se demande pourquoi Apple s’obstine à imposer un affichage 4:3 depuis un iPad ! AirWeb nécessite cependant quelques corrections et améliorations. Les bugs observés sont trop nombreux et l’absence d’onglets est difficilement acceptable.

LES PLUS : Le plein écran en Airplay. La promotion (qui doit s’arrêter après les fêtes).

LES MOINS : Pas d’onglets. Des liens qui ne fonctionnent pas. Version mobile imposée sur les site « responsive » (quitte à profiter d’un écran géant en 16:9 autant donner accès à la version native du site). Inutile sur l’iPhone.