C’est au cours de la prochaine WWDC qu’Apple devrait dévoiler un programme récompensant les utilisateurs d’Apple Pay.

Apple Pay avec TPE

Le système de paiement sans contact présenté par Apple en septembre 2014 semble en bonne voie. Les partenaires financiers et commerciaux sont chaque jour plus nombreux et le parc d’appareils compatibles (iPhone 6/6 Plus et Apple Watch) grossit à un rythme soutenu. Apple Pay souffre cependant de quelques faiblesses qu’Apple tente de corriger.

Quelques obstacles…

Apple Pay n’est pour le moment disponible qu’aux États-Unis et déjà, quelques études montrent que le système a une large marge de progression. Une première observation de l’institut ITG relevait dès décembre 2014 que les propriétaires d’iPhone 6 avaient adopté le paiement sans contact d’Apple en nombre permettant à Cupertino d’avaler 1 % des paiements numériques en valeur au cours du mois de novembre 2014. Certes, l’effet nouveauté devait jouer son rôle mais ITG révélait également que les premiers utilisateurs d’Apple Pay en faisait l’usage plusieurs fois par mois voire par semaine à travers des achats de produits courants (alimentation, médicaments…).

mcdrive

Pourtant, en mars 2015, à l’occasion de l’Innovation Project 2015 (événement consacré à l’univers du paiement), on apprenait que l’adoption d’Apple Pay se révèle assez lente. Six mois après son lancement, le système de paiement sans contact d’Apple n’avait été adopté que par 6 % des propriétaires d’iPhone 6/6Plus, seuls appareils compatibles à l’époque.

Les raisons de cette lenteur sont diverses : de nombreux utilisateurs ayant paramétré Apple Pay « oublient » de l’utiliser une fois en magasin, soit parce qu’aucun rappel ne leur est proposé sur place, soit parce qu’ils comprennent mal son fonctionnement ou encore parce qu’ils sont satisfaits de leur moyen de paiement habituel (CB, liquide).

Les solutions…

Apple a développé une solution de paiement qui fonctionne. Reste à convaincre les gens de l’utiliser. La firme californienne s’y affaire. Les commerçants sont désormais encouragés à indiquer à leurs clients la présence du service Apple Pay dans leur magasin. Un kit d’autocollants a ainsi été mis à dispositions des enseignes.

Le parc d’appareils compatibles doit par ailleurs impérativement atteindre un seuil critique que la nouvelle politique de reprise d’Apple devrait encourager : désormais, les Apple Store reprennent tout type de smartphones en échange d’un bon d’achat valable pour un iPhone flambant neuf. Quant à l’Apple Watch, seulement compatible avec le dernier iOS, elle devrait elle aussi favoriser le renouvellement du parc d’iPhone.

autocollant Apple Pay collé près du TPE

Dans le kit de stickers proposé par Apple, un autocollant doit rappeler au client que le TPE de son magasin est compatible Apple Pay

Tout cela ne suffira sans doute pas au décollage d’Apple Pay. Selon les informations du New York Times, Apple serait donc sur le point de proposer un nouvel atout pour son système de paiement. Un avantage que nous évoquions dès l’annonce d’Apple Pay : un système de fidélité ou de coupons de réduction. On ne sait pas quelle forme ces avantages prendront mais au moins deux solutions se présentent. Un principe de récompense sur le modèle d’American Express ou bien un système de coupons qui pourrait être « motorisé » par iBeacon (le client qui entre dans une boutique reçoit sur son iPhone un coupon de réduction valable pour un paiement Apple Pay).

Le système de coupons de réduction testé chez Macy’s grâce à la technologie iBeacon

C’est au cours de la Keynote introduisant la WWDC 2015 (le 8 juin 2015) que le programme de fidélité pourrait être dévoilé.