Apple est une société déjà réputée et couronnée de succès dans le domaine high-tech, mais qui garde une volonté inébranlable depuis sa création : celle de surprendre. C’est la que réside la force de la Pomme, toujours se projeter plus loin dans un domaine ou on ne l’attend pas forcément. Avec l’arrivée d’Apple Music et de son service ultra complet capable de venir bousculer la concurrence installée depuis quelques années, la Pomme cache en fait une autre ambition, cette fois beaucoup plus grande.

apple-wwdc-2015-tim-cook-jimmy-iovine

On sait qu’Apple veut innover sans cesse et tenir ses concurrents à bonne distance, son service de streaming musical a donc été le premier à proposer en exclusivité le titre « Freedom » de Pharrell Williams, et les contenus de ce style ne font que commencer. Selon le magazine pitchfork.com, la société américaine compte en effet devenir producteur, commençant d’abord par des clips exclusifs comme la dernière réalisation de Drake « Energy«  pour aller vers des courts-métrages. Apple s’impose un démarrage en douceur pour se faire accepter en tant que producteur, gardant son objectif dans sa ligne de mire, devenir une Major sans risquer d’effrayer la concurrence dès le début de ses nouvelles activités. La force de frappe financière de la firme de Cupertino devrait petit à petit commencer à inquiéter les Majors déjà installées puisqu’elle devrait ne pas mettre longtemps à se roder et exposer ses réelles ambitions au grand jour. Et comme Rome ne s’est pas fait en un jour, Apple mettra quelque temps à devenir une référence dans ce domaine d’activité, mais tout laisse à penser que d’ici l’année prochaine on parlera facilement de la Pomme comme étant un producteur incontournable.

Là où l’ambition d’Apple est intéressante, c’est qu’elle inscrit sa volonté dans un projet à court terme pour enrichir ses contenus exclusifs à Apple Music, doublant ainsi les autres services de streaming musicaux – quoi que Spotify ait annoncé il y a quelques semaines l’arrivée de contenus qui lui sont exclusifs. La Pomme compte bien tuer la guerre commerciale avec Spotify, Deezer et autres concurrents en ayant la main mise sur les artistes. Rendez-vous maintenant dans un an pour voir si elle ne s’est pas noyée dans le grand bain.