La pop Star Taylor Swift aura eu gain de cause. Après s’être indignée sur la décision de la Pomme de ne pas rémunérer les labels pendant la période d’essai de 3 mois d’Apple Music, la chanteuse de 26 ans a décidé de prendre la défense des artistes. Le combat entre la firme californienne et Taylor Swift s’est terminé sur Twitter ou Eddie Cue à annoncé hier soir que les artistes seraient rémunérés pendant la période d’essai d’Apple Music.

Eddy-Cue

L’histoire commence quand Taylor Swift refuse à la Pomme le droit d’exploiter son album 1989 sur Apple Music. Elle explique son refus en écrivant un article sur son Tumblr, prenant la défense des artistes, des producteurs et des compositeurs. Selon elle, personne ne doit travailler gratuitement. L’artiste avait déjà retiré son album 1989 de Spotify pour protester contre les offres de streaming gratuit.

Après avoir fait l’actualité du week-end grâce à ce billet de blog, les discussions ont pris fin hier entre Taylor Swift et Apple. C’est Eddie Cue en personne qui a annoncé la nouvelle sur Twitter : les artistes seront bien rémunérés pendant la période d’essai de trois mois pour les utilisateurs, mais la rémunération mise en place par Apple sera au prorata du nombre d’écoutes. Plus l’artiste sera écouté, plus il gagnera d’argent. Une fois la période d’essai terminée, les artistes toucheront une commission fixe.

Après cette nouvelle, la chanteuse s’est manifestée de manière positive mais n’a toujours pas annoncé que son album 1989 serait bien disponible sur Apple Music.

Retrouvez iAddict sur Facebook et sur Twitter