Resté très discret sur la communication des chiffres de l’Apple Watch lors de la présentation des résultats du troisième trimestre, Tim Cook s’est contenté de dire que l’Apple Watch a connu « un excellent démarrage ». Langue de bois ou bonne communication ? Mais selon une estimation de la société Canalys, on ne parle plus d’un excellent démarrage puisque la montre d’Apple aurait atteint les 4,2 millions d’unités vendues.

Capture d’écran 2015-07-17 à 11.39.37

Distribué depuis le 24 avril, dans un premier temps uniquement sur le e-shop de la Pomme avec des délais d’attente hallucinants, l’Apple Watch serait donc le plus gros lancement de la firme américaine loin devant l’iPhone en 2007 et l’iPad avec ses 300 000 ventes le premier jour. Une estimation qui, si elle s’avère juste, placerait Apple comme le leader mondial du marché de la montre connectée. En effet malgré son prix de lancement de 399 euros qui en fait la plus chère du segment, la montre surclasse aisément Samsung avec ses Gear et ses 1,2 million d’unités vendues sur l’année précédente ainsi que les leaders du marché des bracelets connectés comme Fitbit ou Xiaomi.

Cependant aucun chiffre sur les ventes n’a été donné par Tim Cook lors de la conférence audio diffusée en ligne mercredi après-midi. Le PDG d’Apple a au contraire entretenu le mystère autour de la Watch, précisant seulement que « les ventes de la montre ont dépassé nos prévisions ». Comment doit-on interpréter l’estimation de Canalys ? Comme toute estimation, elle n’est pas entièrement représentative de la réalité, sachant qu’il est difficile de faire une évaluation des chiffres de ventes, puisque la montre d’Apple était jusqu’au mois de juin uniquement commercialisé sur le store online de la marque. Dans ces conditions, mieux vaut donc attendre les chiffres officiels d’Apple avant de parler d’un carton mondial.

Source : Apple Insider