Introduit avec l’iPhone 5, le port Lightning voit son avenir sérieusement remis en cause par L’Union Européenne.

port-lightning

Après presque 10 années d’existence, le fragile connecteur 30 broches qui équipait tous les iBidules a été abandonné par Apple au profit du « Lightning ». Le switch, effectué lors de la sortie de l’iPhone 5, est venu répondre à deux problématiques : la miniaturisation incessante des appareils n’était plus compatible avec la largeur et l’épaisseur du connecteur 30 broches. D’autre part, cette broche, assez fragile et peu pratique, imposait un sens d’utilisation. Le port Lightning est venu balayer ces deux écueils. Il est minuscule tant en largeur qu’en épaisseur, et offre à l’utilisateur la possibilité de rentrer la fiche dans n’importe quel sens. Enfin, l’installation de l’iPhone ou de l’iPad sur un Dock est largement facilité par le design épuré du Lightning. Dernier avantage du Lightning, et il est essentiel pour Apple : avec un port propriétaire, Cupertino garde le contrôle des accessoires qui gravitent autour de ses appareils. Les fabricants tiers étant obligés d’être adoubés par Apple tout en devant verser au géant californien de très lucratifs frais de licence…

Pourtant, une proposition de loi de l’Union Européenne risque de mettre à mal la stratégie d’Apple. Afin de limiter les déchets industriels, L’Europe tente de standardiser les prises dédiées à la recharge d’appareils mobiles. Et c’est la prise micro-USB qui doit permettre cette uniformisation. Cette démarche permettra à terme de ne plus changer de chargeur quand on passe d’une marque à l’autre. En outre, un seul chargeur pourra servir à regonfler les batteries d’un iPhone ou d’un Nexus… La production des chargeurs devrait ainsi baisser. La loi en question doit être votée en mars 2014, obligeant Apple (et les autres) à se mettre en conformité d’ici 2017. Le marché européen représentant une part stratégique dans les ventes d’iBidules, il est fort possible qu’une modification du port dédié à la recharge touche l’ensemble du monde. Ainsi, en 2017, Apple pourrait remplacer son Port Lightning par une prise micro-USB standardisée. D’ici là, parions que l’USB aura lui aussi gagné la réversibilité de sa broche qui, aujourd’hui encore, a un sens d’utilisation qui interdit à quiconque de brancher son appareil les yeux fermés…

Apple se pliera-t-elle aux exigences légales de l’Europe pour rejoindre ses concurrents qui ont déjà mis leur matériel à jour ? Pas sûr ! Même si, en 2009 déjà,  Apple a signé avec la Commission Européenne un protocole d’accord qui engageait ses signataires à utiliser le micro-USB, Cupertino n’en a rien fait ! Et pour cause : Apple avait à l’époque réussi à y imposer un article stipulant que si un constructeur met à disposition un adaptateur (Micro-USB vers) un port non-Micro-USB sur le téléphone mobile, ceci constitue la mise en conformité«  avec l’accord ! Et Apple propose bien cet accessoire (19 euros sur l’Apple Store).

Aujourd’hui, le port Lightning et sa réversibilité ont encore un avantage ergonomique sur l’USB qui doit cependant être mis à jour dans les mois qui viennent. Une fois cette mise à jour entérinée, Apple ne pourra plus justifier ses choix propriétaires que par la volonté de protéger son pré carré… au détriment de la planète.

En attendant qu’Apple se plie à toute forme de standardisation, la recherche d’un chargeur d’iPhone sur le lieu de travail pourra toujours virer au western…